Sept accidents en une matinée ce lundi en Haute-Loire

Par A.Wa lun 21/12/2020 - 13:11 , Mise à jour le 21/12/2020 à 13:11

Ce lundi 21 décembre 2020, les chaussées étaient glissantes au petit matin. Les pompiers sont intervenus à maintes reprises.

Tout d’abord, à 6h20, un véhicule seul a fait une sortie de route à cause du verglas sur la RD500 à Saint-Didier en Velay. Après un dépistage d'alcoolémie négatif, une femme de 20 ans a été évacuée vers le centre hospitalier de Firminy, sans notion de gravité.

Vers 6h40, les gendarmes trouvent un véhicule vide sur le toit dans un champ le long de la D23 à Saint-Just-Malmont. Personnes aux alentours. Mais quelques minutes plus tard, les militaires repassent et trouve le conducteur. Celui-ci, indemne, a expliqué avoir glissé sur le verglas.

A 7h, deux fourgons utilitaires sont entrés en collision, en face à face, sur le chemin de la Galoche à Yssingeaux, toujours en raison du verglas. Une jeune fille de 19 ans, souffrant de douleurs au dos, a été transférée à l’hôpital Emile Roux du Puy-en-Velay. Les deux conducteurs, âgés de 20 et 27 ans, sont indemnes. Leurs dépistages sont négatifs. La circulation route de la galoche à été coupée le temps des soins et de l'enlèvement des véhicules par le garage Fayolle d'Yssingeaux avec la mise en place d'une déviation. Les services techniques de la commune ont été avisés par les gendarmes pour le salage de la chaussée.

A 7h40, nouveau choc entre deux voitures sur la RD1 aux alentours de Craponne-sur-Arzon. Une conductrice de 39 ans circule dans le sens Chomelix – Craponne-sur-Arzon quand elle perd le contrôle de son engin dans une légère courbe à droite sur la chaussée rendue glissante par
le verglas. Elle se déporte à gauche, percute une voiture circulant en sens inverse conduite par une jeune femme de 19 ans, employée, fait un demi-tour et finit sa course dans le muret d'une propriété. Le véhicule de la jeune femme de 19 ans reste sur l'accotement dans son sens de marche. Les deux conductrices ont pu sortir de leurs véhicules respectifs.
Deux femmes de 19 et 39 ans ont été auscultées au cabinet médical de la commune. Puis, sur recommandation du médecin, la jeune femme de 19 ans a été transportée à l’hôpital Emile Roux du Puy pour des radios en raison de légères douleurs à un poignet.
Les dépistages d’alcoolémie et de stupéfiants se sont révélés négatifs. Les véhicules ont été pris en charge par le garage Sagueton de Craponne-sur-Arzon. Le salage de la chaussée a été effectué par la commune. 

Peu avant 8h30, nouvelle sortie de route due au verglas sur la D23 à Saint-Just-Malmont. La conductrice est sur place et n'est pas blessée. Le dépanneur arrive peu après pour sortir la voiture du creux. Celle-ci qui peut repartir par la suite après un dépistage d’alcoolémie négatif.

A 8h30, peu avant 8h30, au automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule sur la chaussée glissante dans une courbe à gauche, route de la Pénide basse (RD28à à Saint-Hostien. Il s’est immobilisé contre un muret. Le conducteur, seul à bord, a été légèrement blessé, exprimant une douleur à la hanche. Après des dépistages négatifs, l'homme de 65 ans a été évacué au centre hospitalier Emile Roux du Puy-en-Velay pour des examens de contrôle. Le véhicules a été évacué par le garage Masson.

Vers 10h30, une voiturette et un tracteur se sont percutés sur la RD27 à la sortie de Solignac-sur-Loire, en direction du Puy. Au niveau du pont de la Gagne, la voiturette a percuté l'arrière du tracteur qui était en train d'effectuer le fauchage. Pour prévenir les usagers de la route, des panneaux "fauchage" et des camions de la DDE étaient visibles. Les gendarmes n’ont pas relevé de traces de ripage sur la chaussée. Le conducteur de la voiturette, âgé de 80 ans, a été évacué vers l’hôpital Emile Roux du Puy sans notion de gravité. Ses dépistages étaient négatifs.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

mi

lun 21/12/2020 - 14:01

Où sont les agents de l'état chargé de saler les chaussées ? il faudrait que tous ces automobilistes qui ont cassé leur véhicule portent plainte contre l'état. Ces gens-là touchent des primes catastrophiques et récupèrent leurs heures. IL faut qu'à un moment ou un autre ils soient responsables et surtout faire le travail pour lequel ils sont payés.