Sénatoriales : Patrice Douix, candidat PS pour la Haute-Loire

ven 08/09/2017 - 02:08 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:47

Le candidat aux élections sénatoriales pour le parti socialiste, Patrice Douix, est natif de Blesle, dont il est conseiller municipal depuis 2008.
Marié et père de quatre enfants, ce producteur de fromages aux artisons, au sein d’un GAEC, a exercé des responsabilités dans diverses instances agricoles aux niveaux départemental, régional, national et européen.
Patrice Douix est également délégué suppléant de la communauté de communes de Brioude Sud Auvergne et a également été candidat aux élections régionales.
« Ces expériences me permettent de connaître aussi bien le fonctionnement des rouages institutionnels que la réalité de notre territoire », a-t-il souligné, lors de la conférence de presse de présentation de sa candidature.

Agriculteur à la retraite fin 2017
Après avoir transmis sa place à un agriculteur plus jeune, Patrice Douix partira à la retraite à compter du 1er décembre 2017, « ce qui me permettra d’être pleinement disponible afin de répondre aux sollicitations de mon mandat.»
Sa suppléante sera Annie Lardon (69 ans), mariée et mère de deux enfants, retraitée de France-Télécom et domiciliée à Saint-Didier-en-Velay, dont elle est conseillère municipale.
Patrice Douix a présenté les objectifs de sa candidature, notamment le renforcement des collectivités territoriales, car pour lui « la loi NOTRe a mal été mise en œuvre et les logiques politiciennes ont pris le pas sur la réalité des bassins de vie. Si certains regroupements de communes sont envisagés à l’avenir, ils ne peuvent être faits que sur la base du volontariat.»

Solidarité et péréquation durable
Concernant les financements de ces collectivités, l’élu demande une plus grande solidarité et une péréquation durable.
Le natif de Blesle veut favoriser la croissance verte, dans le cadre de la transition énergétique, « comme le prévoit la loi de transition énergétique dont je soutiendrai la mise en application effective », Patrice Douix entend, entre autres, agir « pour la rénovation et l’isolation des bâtiments, le développement de la production d’énergies renouvelables et l’extension du crédit d’impôts transition énergétiques, comme de la généralisation de l’éco-prêt à taux zéro.»

----Ce vendredi 8 septembre marque la date limite de dépôt des déclarations des candidatures et de leur retrait pour le premier tour, à 18 heures exactement.-----«Valorisation des productions agricoles»
Autre axe mis en avant par le candidat PS aux sénatoriales, le développement économique et le vivre ensemble, un développement économique où « la valorisation des productions agricoles » est en bonne place. Secteur primaire, mais aussi secteur secondaire et tertiaire, pour lesquels, « les possibilités de développement existent, qui reposent certes sur l’initiative privée, mais que les collectivités et les acteurs publics peuvent accompagner.»
Au moment de donner son vote ou pas, au Sénat, Patrice Douix se voudra « constructif et vigilant, loin de toute position dogmatique, je ne me situerai ni dans une oppostion, ni dans une approbation systématique de l’action gouvernementale.»

J.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire