Sclérose en plaques : visite de terrain à Saint-Jean de Nay

mar 27/02/2018 - 10:28 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:51

En présence de Jean-Marie Badiou, maire de la commune de Saint-Jean de Nay, du sénateur Laurent Duplomb, des architectes, des membres du conseil municipal, de Jacques Labrosse (en charge de l'accueil des professionnels de santé sur le territoire) du trésorier de l'Association Française des sclérosés en plaques (AFSEP) et de sa présidente Jocelyne Nouvet Gire, la présentation du projet a été exposée, plans à l'appui, ainsi que la visite du terrain d'une superficie de 18 360 m2.

Un projet générateur d'emplois
Actuellement, plus de 2000 personnes malades attendent une structure. Le site de Saint-Jean de Nay présente de nombreux avantages : proximité avec l'aéroport de Loudes, cadre de vie agréable, ou encore proximité de l'hôpital Emile Roux et de la ville du Puy-en-Velay.
Cette future structure devrait ainsi permettre l'ouverture de 60 chambres avec de nombreux espaces de vies et générer à peu près 100 emplois (un ratio de 1,7 soignant par malade au lieu de 0,5 en EHPAD - établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Le coût total du projet est estimé à environ 12 millions d'euros.

Reste l'agrément de l'ARS à obtenir
Aujourd'hui, cinq établissements spécialisés existent. Le projet de construction de trois établissements est à l'étude : celui de Haute-loire, Alès dans le Gard et les environs de Périgueux en Dordogne.
Il reste encore beaucoup de travail et de nombreuses personnes à convaincre comme l'ARS (agrément par l'Agence régionale de santé). Cependant, les porteurs du projet se disent confiants, rappelant que la sclérose en plaques est une maladie difficile à vivre au quotidien et qu'un manque cruel de structures n'est plus à démontrer.

M.G.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire