Samedi, venez élire le parfum de la Haute-Loire

jeu 17/11/2016 - 19:17 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

A l’automne dernier, le Département de la Haute-Loire avait consacré tout un dossier de son magazine à l’aromathérapie, une filière qui est actuellement en plein boom économique. Mais qu’est-ce que l’aromathérapie et qu’est-ce que cela regroupe ?
Pour répondre à ces questions, le Comité d’Expansion Economique a travaillé en collaboration avec le Département et les professionnels du secteur afin de créer un annuaire de professionnels de la filière, une journée d’échanges autour de l’aromathérapie et la création d’un produit identitaire fort pour le territoire : une fragrance de la Haute-Loire. «De nombreux professionnels de l’aromathérapie se sont intéressés de près au projet » déclare Jean Pierre Marcon, Président du Département de la Haute-Loire.
Zoom sur le parfum
Suite au sondage réalisé sur internet cet été, six fragrances différentes ont été sélectionnées. Un seul prototype devait être présenté lors du Salon de l’Aromathérapie samedi prochain, cependant différentes interprétations du sondage ont amené nos deux parfumeurs locaux à proposer une plus large gamme de parfums et donc les habitants de la Haute-Loire auront le privilège de voter pour leur parfum préféré.
Deux entreprises altiligériennes se partagent la lourde tâche de trouver la signature olfactive la plus représentative du sondage : Cosmetosource et Chidho (ex-Morgan Dhorme perfumes au Puy). « Nous travaillons en étroite collaboration avec notre parfumeur de Paris » nous explique la responsable de Cosmetosource. Pour Chidho, dont les parfums sont essentiellement biologiques, « l’élection d’un de nos prototypes permettrait de faire certifier le jus par Ecocert », confient Morgan Dhorme et Eva-Amandine Chicoutel, les deux jeunes fondateurs de la boutique ponote.
----

La filière de l'aromathérapie et des huiles essentielles comprend une quinzaine d'entreprises dans le département avec une cinquantaine de salariés, sans compter la cueillette.

-----Réponse samedi à 17 heures
L’entreprise gagnante aura le bénéfice de produire cette fameuse signature olfactive et de la commercialiser chez les professionnels de l’aromathérapie. Pour vendre le « Parfum de la Haute-Loire », les professionnels de la filière devront respecter le logo et la marque, qui sont d’ores et déjà déposés et qui sont la propriété du Département.
Le dépouillement des votes aura lieu le 26 novembre à 17 heures, à l’Hôtel du Département, en présence du Président du Conseil Départemental et de nombreux élus.
Un salon ponctué de conférences et d’ateliers
« Nous nous sommes intéressés à une niche bien spécifique. Pour cela, les habitants de la Haute-Loire auront besoin de conseils et d’informations. Samedi prochain à partir de 10 heures 30 et durant toute la journée, des conférences autour du thème de l’aromathérapie seront proposées » confie Jean Pierre Marcon.  De plus, sur les 14 professionnels présents au Salon, certains proposeront des ateliers. Ainsi, il vous sera possible de créer et de repartir avec vos cosmétiques, votre bougie, votre dentifrice ou votre parfum (une contribution à hauteur de cinq euros sera demandée pour la participation aux ateliers).
Une organisation logistique gérée en partie par des lycéens
L’organisation logistique du Salon de l’Aromathérapie se fera en collaboration avec 17 élèves de 1ère et terminale du Lycée St Jacques de Compostelle. Ces étudiants en formation professionnelle participeront à l’accueil et aux renseignements des visiteurs. Les lycéens prennent ce rôle très au sérieux et sont fin prêts pour ce samedi 26 novembre.

M.C.

Les horaires des conférences :

10h30 : Utilisation de la phytothérapie et aromathérapie en élevage par Madame Djamila BENISSAD, Formatrice au CFPPA de Brioude-Bonnefont
11h15 : Utilisation et bienfaits des huiles essentielles par Monsieur JEAN-PATRICK BONNARDEL, Pharmacien diplômé de phyto-aromathérapie
14h30 Les parfums qui soignent, de l’antiquité à nos jours par Madame Annick LE GUERER, Anthropologue, Philosophe, Historienne de l’odorat, de l’odeur et du parfum
16h : Apprenez à nourrir naturellement votre beauté grâce à une cosmétique novatrice par Mme Lucia SOURILLAN NAVARRE, Docteur en Pharmacie, Conseil et Formation en cosmétiques naturelles

> En savoir + sur le salon

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire