Salon de l’auto : le virage 

Par G.Pa dim 12/09/2021 - 12:00 , Mise à jour le 12/09/2021 à 12:00

Reporté en avril 2020, puis en avril 2021, le salon de l’Automobile a eu lieu à la Halle des Orgues d’Espaly-Saint-Marcel. Une occasion de prendre la température des acheteurs quant à la transition écologique de l’automobile.

 

Il ne s’agit pas encore d’un virage serré mais d’une courbe que l’on voit arriver, celle de la transition vers les véhicules électriques ou hybrides. Il faut dire que face à la menace environnementale l’Europe a tranché officiellement sur l’arrêt du moteur thermique. Alors qu’on attendait initialement la fin des voitures neuves à moteur thermique pour 2040, l’échéance a finalement été avancée de cinq ans. Ce sera en 2035 que les constructeurs devront passer à l’électrique ou à l’hydrogène zéro émission.

Toujours moins de CO2

On le sait le combat numéro un vise avant tout à réduire les émissions de CO2. Les constructeurs doivent aujourd’hui proposer une gamme dont la moyenne des émissions de CO2 ne dépasse pas 95 g/km. En appliquant une réduction de 55 (au lieu de 37,5 %), l'Europe indique aux constructeurs qu'ils devront proposer en 2030 une gamme dont la moyenne des émissions sera inférieure à 43 g/km

Dix sept marques

Dix sept marques au total étaient représentées par une partie des concessionnaires locaux du bassin du Puy. Parmi elles on peut citer Renault, Dacia, Suzuki, Opel, Hyundai, Volkswagen, Citroen, BMW, Skoda, Audi.
Citadines, berline ou 4x4. thermiques, hybride ou électriques, c'est un salon ou le choix était large. De quoi satisfaire la curiosité des visiteurs et passionné(e)s de voitures et ils sont encore nombreux. Un choix trop large ? Pour certains difficile de se repérer tant les changements sont importants. C'est un peu le cas de Christophe et Isabelle d'Aurec sur Loire qui sont venus voir les nouveaux modèles et qui ont déjà acheté un véhicule hybride et on sent une déception " C'est l'autonomie électrique 50 km qui est trop courte pour nous, on habite la campagne et sur ce véhicule c'est pas suffisant, en hybride il faudrait qu'on ait au moins une autonomie de 150 km."

"Je fais 15 000 km par an et beaucoup de trajets quotidiens"

Denis est venu d'Yssingeaux " J'ai un projet d'achat avec la technologie électrique c'est vrai qu'on hésite entre nos bons vieux diesel et l'électrique, je fais 15 000 km par an et beaucoup de trajets quotidiens, ce qui me séduit dans l'électrique c'est le côté écolo et puis le silence, l'ergonomie et aussi y'a plus de gros moteur donc on gagne de la place "

Denis d'Yssingeaux jauge l'habitacle

Un peu plus loin on croise Fabrice et Isabelle d’Espaly qui débutent la visite et qui sont devant l'ID3 100% électrique de Volskwagen, disent aimer l'automobile et ils ont un un fils dans le métier "on est juste venu voir car le projet d'achat a déjà été fait. c'est trop tôt pour moi pour l'instant pour l'électrique, pourtant quand on regarde sur le salon ...  donc on verra "
Ahmed et Fatiha eux sont a deux pas du stand Suzuki, ils ont un projet d'achat rapide, ils compte acheter un petit véhicule le mois prochain et ce sera plutôt un diesel, "plus cher en réparation mais moins cher à l'usage nous dit-il

 

Stéphanie de Beaux et Noël de Firminy sont venus au salon pour voir les nouveautés notamment au niveau de l'électrique et de l’hybride aussi «  j’ai déjà une lexus hybride mais je ne pense pas encore franchir le cap vers le tout électrique. On a regardé Le Kona électrique mais aussi le Moka"

Stéphanie et Noël

Du coté des vendeurs

Alexis est conseiller commercial dans le groupe Bony qui commercialise les marques Renault et Dacia on remarque les modèles classique de la marque Captur, Clio et Mégane (Mais pas la version électrique sortie il y a peu) mais aussi  "aujourd'hui on a ramené sur le stand l’Arkana et nouveau Kangoo, deux véhicules qui sont sortis il y a quelques mois" Aux coté de ces nouveautés la Dacia Spring est mise en avant. C’est un modèle 100 % électrique et conforme à la marque à savoir un coût des plus bas du marché.
Il nous confirme que la prise de de conscience vers des véhicules plus propres est entamée "Aujourd'hui dans la dans la région gens commencent à avoir une éco responsabilité, quand on leur parle de véhicules diesel, ils viennent par eux même le dénigrer en disant, je pourrai pu bientôt aller à Lyon "

Jordan lui représente les marques Opel et Hyundai. "On nous parle encore diesel et de 4 roues motrices, mais on a aussi beaucoup d'intérêt sur sur les nouvelles technologies comme l'hybride rechargeable et l'électrique comme le Ioniq 5 qui attire l'oeil par son design un peu original, pour la gamme Opel on a la corsa en 100 % électrique le moka aussi".

Jordan

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi