Saint-Pierre-Eynac : la course de côte de la Sumène fait peau neuve

dim 11/05/2014 - 20:56 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

À Saint-Pierre-Eynac, les moteurs ont rugi tout le week-end. Ces samedi 10 et dimanche 11 mai, la 17e édition de la course de côte de la Sumène a attiré de très nombreux spectateurs, tantôt assis en surplomb de la route dans les bois avoisinants, tantôt debout derrière les barrières, au plus près de l’action. Près de 100 pilotes ont participé à cette édition 2014 : le nouveau revêtement de la route rend le parcours beaucoup plus attractif.

Une route toute neuve
« 88 participants, c’est très beau », se réjouit Michel Abrial, président de l’Ecurie Vellave qui co-organise l’épreuve avec l’ASA Ondaine. « Comme cette année on a amélioré le circuit, ça nous apporte pas mal de formules supplémentaires [entre cinq et six de plus que l’année précédente, ndlr]. Avant, les gars ne pouvait pas rouler sur un bitume tout bosselé. » Ils étaient 65 à se lancer sur les hauteurs de Saint-Pierre-Eynac en 2013 et sont donc une grosse vingtaine de plus cette année. « On avait beaucoup de publicité de ce côté là, pour parler du nouveau revêtement. Les pilotes pouvaient venir le tester à l’avance. »

Les pilotes « montent par sympathie »
La nouvelle route est donc une première explication du regain de participation, mais elle n’est pas la seule : « Il y a pas mal de courses de côte qui ont été supprimées, donc beaucoup de pilotes se rabattent sur la Sumène. » Un pilote marseillais est notamment monté en Haute-Loire par manque d’épreuve sur sa région. Même chose pour un Savoyard. « Ils montent aussi par sympathie. Ça fait très longtemps que je suis dans le sport automobile, maintenant les gens nous connaissent. »

Si l’évènement réussit à perdurer, c’est grâce à ses nombreux sponsors locaux et, indirectement, à l’aide du Conseil général de Haute-Loire qui lui a fourni un terrain de jeu tout neuf.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire