S’adapter au monde de demain (et le sauvegarder)

Par Nicolas Defay mer 19/01/2022 - 16:00 , Mise à jour le 19/01/2022 à 16:00

Samedi 22 janvier, Brives-Charensac va devenir l’épicentre de toutes les bonnes idées pour parler, réfléchir et surtout agir contre la fin annoncée du monde agonisant sous nos yeux. Plusieurs intervenants et ateliers sont ainsi programmés à la Maison Pour Tous, des rencontres destinées à tous les locataires de la planète bleue, du plus jeune humain au plus âgé.

« Pour répondre aux multiples questionnements de nos publics face aux risques environnementaux, la Maison Pour Tous de Brives propose régulièrement et depuis des années des ateliers et des conférences sur le sujet », souligne Catherine Barthélémy, directrice de la MPT brivoise. Samedi 22 janvier à partir de 14 heures, l’évènement gratuit intitulé « Forum des initiatives, trucs et astuces pour le monde de demain » va occuper tous les espaces de la MPT de Brives-Charensac.

« Dans le but de sensibiliser un plus large public autour de l’environnement, nous avons décidé d’organiser un après-midi familial, donc pour toutes les générations, avec des rendez-vous très ludiques », précise Sabine Raymond, référence famille à la Maison Pour Tous et coordinatrice du projet. Rencontrer, écouter, intervenir mais aussi tester, réaliser, goûter et fabriquer...seront possibles et même encouragés lors de ce rendez-vous d’utilité citoyenne.

Les membres de la MPT brivoise et une partie des intervenants au forum des initiatives, trucs et astuces pour le monde de demain 
Des membres de la MPT de la commune et une partie des intervenants. Photo par Nicolas Defay

Un Repair atelier pour vos appareils électroménagers et vos vélos

Ce forum 3ème du nom, forum dont la première édition avait été honorée par la présence d’un certain Pierre Rabhi, comporte pas moins de 15 animations. « Il y aura par exemple la venue d’Emilie Debard, diététicienne, qui donnera des conseils pour une alimentation saine et variée, détaille Sabine Raymond. Présent également, un Repair Atelier où le public est invité a emmener avec lui son petit électroménager afin de le faire réparer. Dans le même esprit, deux bénévoles seront là pour retaper vos vélos et vous apprendre à les entretenir correctement. »

Quoi, quand, où...

>Le forum est le samedi 22 janvier dès 14h.
>Lieu : MPT de Brives-Charensac
>Tout est gratuit sauf le spectacle « L’homme qui plantait des arbres » par Cie Cappella Forensis à 18h30 (10€, adhérents 8€).
Renseignement : 04 71 02 45 69
>Buvette et restauration sur place sous réserve des prochaines directives gouvernementales.
>L’évènement est financé par le FDVA en partenariat avec la CAF, la Ville de Brives et la FNE 43.

« Toutes et tous pourront déambuler d’ateliers en ateliers et de façon totalement gratuite »

Découverte de nichoirs avec une maquette en kit pour savoir les construire soi-même, récupération des objets destinés à la poubelle afin de leur redonner vie avec Nicolas Savoye et son Ateliers des inventions géniales, réflexions scientifiques autour de l’eau avec l’association des Petits Débrouillards, élaboration de produits ménagers comme la lessive à l’aide d’ingrédients non polluants...

« Les plus petits comme les plus grands, en famille, seul ou entre amis, toutes et tous pourront déambuler d’ateliers en ateliers et de façon totalement gratuite, livre encore Sabine Raymond. Il y aura aussi un conte proposé par la médiathèque à 15h30 sur le sujet de l’environnement et un spectacle musical de la compagnie Cappella Forensis réinterprétant L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono ».

La compagnie Cappella Forensis interprète L'homme qui plantait des arbres de Jean Giono
La compagnie Cappella Forensis Photo par DR

« Des impacts négatifs sur la faune et sur le sujet des dépenses énergétiques »

Moment fort du forum est la table ronde sur la pollution lumineuse, « La nuit, je vis », animée par France Nature Environnement dès 15h30. « Il sera bien entendu question de l’impact négatif des lumières laissées allumées toute la nuit par d’innombrables commerces et industriels, soulève Florence Arnould, coordinatrice de la FNE 43. Des impacts négatifs non seulement sur la faune mais également sur le sujet des dépenses énergétiques. » Jean-Paul Bringer, président du Syndicat de l’énergie Haute-Loire, sera d’ailleurs à la table pour développer ce chapitre de plus en plus pointé du doigt par la société en général.

La tête dans les étoiles pour 19 communes de Haute-Loire

« Alain Mourlevat de l’ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne) discutera des solutions pour aider les communes à éteindre la lumière, continue Florence Arnould. Le naturaliste Michel Soupet expliquera les conséquences désastreuses de cette pollution sur la faune nocturne. Nous mettrons également en place une exposition sur ce mal moderne qui a du mal à se résorber notamment à cause des industriels qui abusent de l’utilisation de la lumière pendant la nuit ».

D’après la FNE 43 et le site de l’ANPCEN, 19 communes en Haute-Loire ont obtenu en 2019-2020 le label Villes et Villages Étoilés (Une avec une étoile, onze avec deux étoiles et sept avec trois étoiles). Ce label récompense les municipalités qui font l’effort d’épargner leur ciel de cette pollution lumineuse visible même depuis l’espace.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

lo

jeu 13/01/2022 - 07:44

Et si on commençait par supprimer le soit-disant spectacle "lumières de la ville" censées mettre en valeur certains bâtiments et autres sites architecturaux, ce serait toujours ça d'économisé...Quand à la destruction de la "faune de nuit", je ne suis pas sûre de sa véracité, il n'y a qu'à voir ce qui se passe dans certains quartiers du Puy où d'ailleurs. .Une chose est certaine est que le nombre "d'incivilités" commises dans certains "villages" étoilés" ont augmentées. La nuit tous les chats sont gris c'est bien connu.

du

mer 12/01/2022 - 23:46

579 sur 34965, soit moins de  2% des communes françaises labellisées "villes ou villages étoilés" depuis plus de dix ans que l'ANPCEN existe. Si en effet la pollution lumineuse a des conséquences désastreuses sur la faune et la flore, alors ce maigre résultat est affligeant. D'autant plus affligeant que les communes labellisées en Haute Loire, sont rurales et peu urbanisées. La Ville du Puy, qui adore les labels, à trois "fleurs" du grotesque label "villes et villages fleuris"...En revanche, elle a mis en place "Puy de lumières" tout autant grotesque et vulgaire spectacle de fresques lumineuses. Polluant ? Vouloir lutter contre les risques environnementaux avec des moyens aussi dérisoires que ce label, c'est se donner bonne conscience pour mieux ignorer la réalité.

ln

mer 12/01/2022 - 13:33

Tout à fait d'accord avec l'extinction des lampes de communes la nuit, car cela a un impact sur la faune : les animaux de nuit ne peuvent plus faire la différence. Où sont passé nos chauves-souris ? Mais les magasins on en parle !?.Si vous regardez la plaine de Bleu en étant du côté de Bains quelle est cette horrible lumière bleue et rouge qui se voit à des kilomètres: Ah oui c'est le magasin en bordure de route ! Il doivent être ouvert 24 h sur 24 ! Quel horreur et personne ne dit rien.