Run for Cambodge : '''les enfants agissent pour les enfants'''

jeu 31/05/2018 - 18:16 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Donner le sourire à des enfants à l’autre bout de la planète ! C’est le but de l’association « Education Solidarité Cambodge », fondée il y a exactement dix ans à l’école des enseignants du Puy-en-Velay, l’ESPE, ancien IUFM. Ce dimanche 3 juin 2018, elle organise sa 3e course à pied « Run for Cambodge » sur la voie verte entre Brives-Charensac et Coubon. Pour les sportifs qui ont soif de performer sur terrain plat (avec une légère pente), il y aura un semi-marathon (21,1km), une course de 10km, mais aussi des marches sur les mêmes distances et deux courses enfants gratuites avec maquillage, jeux et animations.
Pour la secrétaire de l’association, Jessica Lacombe, « Run for Cambodge » permet aux enfants d’agir pour d’autres enfants. Celle qui est institutrice aux quatre coins du département s’adresse aux enfants directement.

L’intégralité des recettes de « Run for Cambodge » est reversée aux causes menées par l’association. « Chaque année on repart à zéro, explique Jessica Lacombe, ce qui fait qu’on a aucun budget pour la communication par exemple ». Parmi ses dépenses, le financement d’une professeure de Français cambodgienne qui enseigne auprès des tout petits. Alors pourquoi le Cambodge en particulier ?

En février-mars derniers, trois étudiantes infirmières de l’IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) de Saint-Etienne sont parties au Cambodge dans le cadre de leurs formations. L’une d’elle, originaire du Puy-en-Velay, a contacté l’association « Education Solidarité Cambodge ». Les trois étudiantes infirmières ont alors choisi d’intervenir dans les deux écoles avec lesquelles l’association travaille. Elles ont donc monté un projet « hygiène et santé » sur deux jours auprès d’enfants de 6 à 13 ans.

En 2016, Jessica Lacombe est partie au Cambodge. Elle raconte les débuts de l’association, ses combats menés jusqu’ici et l'expérience humaine qu'elle a vécue là-bas.

L’an dernier, par un temps gris et frais, 18 sportifs ont inauguré la distance, nouvelle en 2017, des 21km. C’est Noël Sanial (Athlé 43) qui s’est imposé en 1h15.
Près de 40 participants ont préféré le format 10km. Le vainqueur, Richard Chausse (Velay Athlétisme), a fait l’aller-retour sur la voie verte en 36 minutes.
Trente marcheurs ont pris les mêmes chemins.
25 enfants, de 4 à 10 ans, ont couru pour leurs homologues du Cambodge.

Annabel Walker

Inscriptions possibles sur place, ce dimanche 3 juin, à partir de 9h30, quartier de la gare, à Brives, ou à tarif réduit en-ligne jusqu’à ce vendredi 1er juin.
Renseignements sur la page Facebook « Education Solidarité Cambodge ».

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire