Tous

Chadrac

Rugby : le COP remporte sa deuxième victoire

lun 29/09/2014 - 01:43 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Voulant bonifier leur belle victoire obtenue dimanche dernier à St-Flour, les Rouges et Noirs se sont finalement imposés au terme d'un match insipide et brouillon.
A la fin de la rencontre, le coach ponot Patrick Labastie révèle que ses joueurs abordaient la rencontre "avec beaucoup d'envie et l'intention de continuer sur la performance de St-Flour". Mais il est cependant irrité de leur "manque de concentration et par le fait qu'ils soient restés sur leur nuage". "Mis dans le doute" par cette redoutable équipe adversaire, la partie se déroule autrement.

Une première mi-temps brouillonne
D'emblée, les visiteurs, appelés Les Brayauds, investissent le camp ponot. Et c'est tout logiquement qu'à la 10ème minute, ils marquent le premier essai du match, essai non transformé (0/5). Il faudra attendre la 20ème minute pour voir enfin les copistes sortirent de leur coquille et porter leur initiale action dangereuse. Ils seront récompensés de leurs efforts à la 30ème minute, Faisandier réussissant une pénalité (3/5). Mais par la suite, le jeu développé par les locaux est trop approximatif, trop brouillon et trop entaché de petites fautes inhabituelles.
Ainsi, après une longue chevauchée de leur arrière, stoppée difficilement par la défense vellave à quelque mètres de l'en-but (32ème minute), les visiteurs engrengent trois points de plus à la 36ème minute grâce à la botte de leur ouvreur "passant" une pénalité (3/8). 
Loin de se résigner, les protégés du coach ponot inscrivent à la 41ème minute un essai en force par l'intermédiaire de leur troisième ligne Auby, après deux pénal-touches. Faisandier transforme l'essai.
Et l'arbitre siffle la mi-temps sur le score flatteur e 10 à 8 en faveur du COP.

Les ponots s'enhardissent en seconde période
Avec le vent dans le dos, les copistes se ruent à l'attaque et obtiennent dès la 45ème minute une pénalité. Faisandier, peu en réussite, échoue. Après des tentatives infructueuses, le remplaçant ponot Chouvier marque un essai en coin, à la 69ème minute, suite à un beau mouvement. Faisandier manque la difficile transformation (15/8). Et à la 75ème minute, l'ailier altiligérien Glatre se joue de toute la défense adverse pour aller aplatir entre les poteaux. Faisandier transforme sans difficulté (22/8).
Les Brayauds tentent alors un dernier baroud d'honneur. Ainsi, à la 80ème minute, suite à une pénalité à quelques encablures de la ligne, jouée très rapidement à la main et laissant statiques les locaux, les Brayauds marquent l'ultime essai de la partie. Essai non transformé. Et l'arbitre met fin à cette rencontre.
Le COP l'emporte finalement 22 à 13 et signe sa deuxième victoire en deux matchs.

L'analyse du coach ponot
Le coach Patrick Labastie souligne : " le match a été très brouillon". Il regrette amèrement que ses joueurs aient eu "du mal à démarrer et n'aient pas su prendre la plénitude de leurs moyens". Il met encore en exergue "le manque de maîtrise" tout en relevant enfin "beaucoup trop d'approximations"
Mais il fait cependant remarquer en signe de satisfaction "nous avons gagné !".

Dimanche prochain, les protégés chers au président Gérard Roméas iront défier les puydômois de Gerzat sur leurs terres. 

En lever de rideau, l'équie réserve du COP a battu son homologue de Saint-Bonnet-pés-Riom sur le score de 23 à 7.

G.D.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire