Tous

Langeac

Rugby : le COP est tombé sur une grosse équipe de Riom

lun 20/04/2015 - 07:07 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Les supporters des deux camps se sont déplacés en nombre ce dimanche après-midi, 19 avril 2015, au stade Léo Lagrange de Langeac. L’enjeu était de taille, puisque le vainqueur se qualifiait pour la finale régionale fixée le week-end prochain à Riom. "Ce n’était pas la priorité de mes garçons, ils ont manqué d’envie, de détermination et fait preuve de laxisme aussi", relève, déçu, Alex Bastin, le coach ponot. "A l’inverse de Riom qui a joué avec un supplément d'âme et d'envie et avec un peu plus d’agressivité", souligne-t-il aussi.

Les ponots assommés d’entrée par une grosse équipe de Riom
Pas de baroud d’honneur entre les 30 acteurs, malgré l’enjeu. Les bleus et jaunes de Riom entrent d’emblée dans le vif du sujet. Déterminés, ils concluent leur première incursion dans le camp vellave, dès la deuxième minute, par un essai en coin de leur ailier Rouchon transformé par l’arrière Roques. Le COP est déjà mené 7 à 0 au score. "Mes joueurs ont pêché dans l’entame du match et dans l’engagement qu’il y ont mis", soulève encore, irrité, le coach ponot.

Une succession de pénalités ensuite jusqu’à la pause
Les joueurs d'Alex Bastin réagissent à ce terrible coup du sort par une pénalité de Raine à la 5ème minute. Mais deux minutes après, Roques lui répond par une pénalité aussi. Riom mène alors 10 à 3. Puis, tour à tour, Raine pour Le Puy (9e) et Roques pour Riom (11e) manquent chacun une pénalité. Ensuite, à la 13e, Raine ajoute trois points. Mais, Roques l’imite à deux reprises (16e et 20e). Le score est alors de 16 à 6 en faveur des Riomois à ce moment de la partie.
Les banlieusards clermontois ont ensuite, à la 23ème minute, une occasion en or de creuser l’écart au tableau d’affichage. Après une belle chevauchée dans la défense ponote, le centre Pellat aplatit le cuir, en coin, mais après avoir légèrement mis le pied en touche, de façon invraisemblable, au grand dam des dirigeants et supporters riomois. À la mi-temps, les protégés de Gérard Roméas comptent finalement sept points de retard sur leurs adversaires (9 /16), après que Raine ait "passé" une dernière pénalité à la 35e. "On est tombé sur une équipe costaud, 4ème de la poule, ce n’est pas leur place au classement", convient sportivement le technicien vellave.

Les riomois enfoncent le clou après la coupure des citrons
La bande au demi de mêlée puydômois Catalan démarre la deuxième période plus que jamais décidée. Ainsi, suite à un ballon remarquablement porté, le pilier Barbakadze marque, en force (47e) le second essai pour son équipe, que transforme Roques. Riom prend le large et mène alors 23 à 9. Piqués au vif, les ponots réagissent enfin.

Les rouges et noirs se réveillent enfin après une heure de jeu
Il faut attendre quasiment l’heure de jeu pour voir enfin les vellaves sortir de leurs gonds. Ainsi, Quentin Auby, suite à une attaque rondement menée, dépose le ballon en coin. Raine échoue la difficile transformation. (COP 14 – Riom 23). Et à la 83e, Quentin Auby marque son deuxième essai personnel, après plusieurs pénalités jouées à la main, essai non transformé. Entre temps, Roques a rajouté trois points suite à une pénalité réussie. "On se réveille à la 20ème minute de la deuxième mi-temps, c’est trop tard pour revenir au score", relève, désabusé, Alex Bastin. "Mais on n’avait pas les moyens aujourd’hui, on n’a pas mis tous les ingrédients pour faire basculer le match", analyse-t-il enfin. En effet, le COP ne parviendra pas à combler l'écart de sept points à son désavantage enregistré à la mi-temps.
Et le jeune arbitre met fin à la rencontre qui intervient sur le score final de 26 à 19 pour Riom, sous les acclamations de tout le rang riomois. "On est en finale, on est en finale", s’époumonent les bleus et jaunes. Ils rencontreront, sur leur pelouse fétiche de Riom, lieu de rencontre des finales régionales, dimanche prochain 26 avril, l’équipe voisine de Clermont la Plaine, vainqueur de Brioude 7 à 6, dans l’autre demi-finale jouée à Sainte-Florine ce même jour.

Et maintenant, place au championnat de France pour les ponots
Pour avoir terminé premier du championnat Honneur d’Auvergne, les coéquipiers de Quentin Auby, le capitaine ponot, ont la satisfaction de jouer les 32èmes de finale du championnat de France Honneur. Ainsi, les rouges et noirs défieront l’US Souillac Rugby, le dimanche 10 mai prochain sur un terrain neutre restant à désigner. Cette équipe du Lot (46) évolue dans le comité du Limousin.
"Nous avons trois semaines pour les mettre à profit, pour bien travailler, faire de la qualité, pour que l’on n'ait pas de regret à la fin de la saison", se veut rassurant le coach ponot. "Afin qu’on puisse aller le plus loin possible avec ce groupe qui a de la qualité", optimise-t-il néanmoins en conclusion.

G.D.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire