Tous

Chadrac

Rugby : le COP confirme son statut de favori

dim 23/11/2014 - 21:04 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

Suite au repos forcé de dimanche précédent pour cause d’intempéries, le CO Le Puy reprenait la compétition face à une solide équipe de Riom ce dimanche 23 novembre 2014. Dans un stade Lafayette baigné par une douceur inhabituelle pour la saison, les rugbymen ponots se sont largement imposés, 30 à 8. Les Rouge et Noir confirment ainsi leur position de leader avec cette 8ème journée de championnat d'honneur.

Le COP se laisse endormir en première période
Après une belle entame de jeu, conclue par un essai d’Enguehard à la 7ème minute, les Ponots ne parviennent pas à creuser l’écart. Ainsi, après un deuxième essai entre les poteaux de Glastre à la 34ème minute, les Riomois répondent par un essai en coin à la 39ème. La mi-temps intervient donc sur le score très serré de 12 à 8 en faveur des locaux.

Le COP surclasse son adversaire en deuxième période
Dès la reprise de la seconde période, les joueurs vellaves imposent leur rythme de jeu et concrétisent leur domination, notamment en mêlée. Ainsi, dominant largement les débats, ils accentuent leur avance au tableau d'affichage par la transformation de deux pénalités de Faisandier, à la 55ème et à la 62ème minute de jeu (COP 18, Riom 8).
La fin de la rencontre confirme la supériorité des joueurs ponots, suite à l’expulsion temporaire d’un joueur riomois. A la 72ème minute, Chamoret marque le troisième essai, pour le COP. Et dans les arrêts de jeu, Faisandier inscrit l’essai du bonus qu’il se charge lui-même de transformer.

Une défense hermétique
La fin de la partie s’achève dès lors sur le score de 30 à 8 en faveur des Vellaves qui n’ont pas encaissé le moindre point en deuxième mi-temps. A la fin de la rencontre, Patrick Labastie était comblé par la prestation de ses joueurs. " Ca a été un match abouti, plein, qui a satisfait les spectateurs aussi ", s'enchante le coach ponot. Il note encore la progression de son groupe : " Les joueurs sont en train de mûrir, ils s'investissent beaucoup à l'entraînement ". Ecoutez.

{{audio}}

G.D.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire