Rue Portail d'Avignon au Puy : de la couleur jusque sur les murs

sam 22/12/2018 - 20:21 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Commerces vides, immeubles délabrés et abandonnés... L'entrée de la rue Portail d'Avignon qui coupe le boulevard Maréchal Fayolle, inspire un tableau noir. Mais les membres de l'association des commerçants de la place du Théron, pinceau à la main, ont décidé de donner un coup de projecteur à leur rue en y apportant quelques touches de couleurs. D'abord sur les pavés. Une originalité qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Et pour faire durer le plaisir des plus curieux, les commerçants ont remis, jeudi dernier, une couche de couleurs sur les pavés qui avaient souffert des multiples passages des voitures le long de la rue. Parmi ces cailloux fraîchement repeints, trois sont spéciaux, recouverts d'une peinture or. Les commerçants proposent à tout un chacun de se lancer à leur recherche, juste pour le plaisir sans cadeau à la clé, même si c'est une idée imaginée par Annabelle Assezat (Lez'Arts Colorés), qui pourrait être développée dans un avenir proche.
"On a vu un changement"
Ce samedi 22 décembre 2018, les pots et bombes de peinture étaient encore de sortie. Ce n'est pas le sol qui était visé cette fois-ci, mais un mur, la façade d'une pizzeria qui aujourd'hui n'existe plus. La graphiste, Véronique Ozarak, dont l'atelier est installé dans la rue Odo-de-Gissey, s'est ainsi lancée dans le graffiti. "Bienvenue rue Portail d'Avignon". Le message graffé en dit long sur le fond de l'initiative portée par les commerçants de la place du Théron : donner l'envie aux gens de venir à leur rencontre. "Avec les pavés, on a vu un changement. Certaines personnes viennent exprès pour prendre des photos. C'est une vraie animation qui plaît et nous avons voulu la poursuivre avec ce mur", explique Véronique Ozarak. Et ce premier essai qui égaye l'entrée de la rue Portail d'Avignon aura une suite. Juste en face, c'est une fresque végétale qui sera prochainement réalisée par Annabelle Assezat accompagnée de graffeurs d'expérience.
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire