Roi de l'Oiseau : les toutes dernières infos

ven 02/09/2016 - 19:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Malgré l'état d'urgence et les rumeurs d'annulation, les Fêtes Renaissance auront bien lieu. Et au final, il n'y aura donc que très peu d'impact sur le programme du festival, toutes les animations annoncées auront bien lieu telles que prévues, excepté le défilé d'ouverture du mercredi soir au départ de la cathédrale.
Quant à la cérémonie d'ouverture, elle aura bien lieu le mercredi 14 septembre à 20h mais dans la grande lice de la place du Breuil (contrairement à ce qui était initialement annoncé sur la place du Martouret).
Alors que plus de 100 000 personnes sont attendues pour le Roi de l'Oiseau, le grand architecte de ces Fêtes, Jean-Louis Roqueplan, était l'invité du Scan en septembre 2015, exceptionnellement délocalisé sur un campement. Retrouver l'émission en cliquant ici.

----L'archerie dans le viseur
"On veut monter en puissance",  indique le Président Bouchet quand Laurent Wauquiez renchérit : "on a un local d'entraînement de grande quialité aux Orgues et le nombre d'adhérents a doublé depuis".-----Les nouveautés 2016
Une conférence de presse qui s'est tenue en mairie du Puy ce vendredi matin a permis de faire le point sur les nouveautés pour cette année, après avoir remercié les nombreux sponsors et partenaires de cette Fête, ainsi que les collectivités qui subventionnent l'événement. Une collaboration accrue avec les commerçants de la ville se traduira par un jeu pendant les Fêtes.

Cocktails sans alcool
Des cocktails boissons non-alcoolisées ont été conçus par les élèves de l'Institut médico-éducatif des Cévennes : l'elixir des rois. Des étudiants du lycée professionel Jean Monnet participeront dans certains camps et pour la restauration, accompagnés par deux chefs cuisiniers place du Breuil.

Set de table et sac à l'effigie du Roi de l'Oiseau
On note aussi la création d'un set de table, comprenant informations jeux et promotions. Déjà 100 000 ont été distribués. une autre nouveauté, c'est la création d'un sac Roi de l'Oiseau (cf photo 2), l'oeuvre de l'atelier couture. Il sera vendu 6 € vide et 20 € garni de produits.

Plus de transports gratuits
On note enfin que le succès des transports en commun proposés gratuitement par la communauté d'agglomération du Puy (qui verse déjà une subvention de 95 000 € par an pour le Roi de l'Oiseau) va conduire les organisateurs à intensifier la cadence cette année en proposant ce service également le vendredi soir.

Bien sûr, le temps des Fêtes, un plan de circulation temporaire est proposé. Vous pouvez le visualiser en cliquant ici.

----Une montée en puissance
Un nouveau gradin sera installé sur la place du Breuil pour accueillir 1 200 personnes, soit 200 de plus que l’année précédente. « Les tarifs seront plus faibles comme il y aura plus de places », indique le président, Pierre Bouchet. Une hausse de la fréquentation des scolaires est attendue, de l'ordre de + 12 %.-----Une subvention régionale en hausse pour la promotion de la fête vellave
Le président de région Laurent Wauquiez avait largement critiqué René Souchon, l'ancien Président de la région Auvergne, lui reprochant de ne pas suffisamment subventionner le Roi de l'Oiseau. L'enveloppe était de 45 000 € par an, elle passe à 60 000 € cette année (mais la collectivité n'est pas de la même taille).
Les 15 000 € supplémentaires sont affectés à la promotion de l'événement, principalement dans les journaux des départements voisins, mais aussi en gare SNCF. "On montera la subvention l'année suivante", s'est-il engagé, "pour encore plus de promotion". Pour conclure, le député de Haute-Loire justifie son choix : "c'est la plus belle façon de faire de la culture, c'est un outil pédagogique car c'est un spectacle vivant. Le spectacle est populaire mais n'est pas un ennemi de la culture, ce n'est certes pas élitiste, c'est juste un moyen d'amener la culture à tous".

Hier comme aujourd'hui, la culture, est-ce le meilleur rempart face à l'obscurantisme ?
Jean-Louis Roqueplan, le grand architecte de ces Fêtes, nous donne quelques clefs de lecture sur le thème de cette 31ème édition : "mer et montagne". Que ce soit hier comme aujourd'hui, la culture, est-ce le meilleur rempart face à l'obscurantisme ?

Trois cercles de bénévoles, pour un total de 3 000 personnes donnant de leur temps
Pierre Bouchet est le nouveau Président de l'association Roi de l'Oiseau. Cette conférence de presse était aussi l'occasion de multiplier les remerciements. Outre les sponsors, il faut souligner l'important travail des bénévoles, que l'on estime à environ 3 000 pour mener à bien ces Fêtes. On peut les distinguer en trois cercles de bénévoles n'est-ce pas ? 

La jeunesse, fer de lance des Fêtes de demain
Un autre chantier important pour l'avenir du Roi de l'Oiseau, c'est de mobiliser la jeunesse, surtout que l'on constate que si on a un important volet scolaire, avec 5 200 élèves de primaire attendus cette année, puis des lycéens et des étudiants, les adolescents ne s'impliquent que modéremment dans les Fêtes.
Pour y remédier, un plan : fer de lance, avec la perspective de recruter un jeune. Quelle sera sa mission ? Que faire pour attirer ces jeunes dans les Fêtes ?

"Il n'était pas question d'annuler, c'est la victoire de la joie et du vivre ensemble"
"C'est un spectacle vivant qui existe avant tout grâce à vous", a déclaré le maire du Puy Michel Chapuis, "on bénéficie d'un décor magnifique avec la vieille ville, mais c'est grâce à la population, qui s'est appropriée ces Fêtes, que le succès est au rendez-vous chaque année". Une déclaration qui trouve écho dans la bouche de son prédécesseur à la mairie du Puy : "l'esprit des Fêtes est la clef de ce succès, au-delà des collectivités qui ne sont qu'un support".
Autre argument de poids pour cette manifestation : la gratuité (hormis le dépliant et certains spectacles), car "il n'y a aucune exclusion et tous sont acteurs de la Fête ; une fois costumés, on est tous pareils". Enfin, Michel Chapuis et Laurent Wauquiez sont d'accord sur un autre point : "il n'était pas question d'annuler, c'est la victoire de la joie et du vivre ensemble, il n'est pas question de verser dans la déprime et la fatalité".

Pour se mettre l'hypocras à la bouche, un florilège de nos précédentes vidéos
Alors que les Fêtes Renaissance du Roi de l'Oiseau fêteront leur 30ème anniversaire cette année (donc la trente et unième édition), Zoomdici vous propose de vous replonger dans l'ambiance des festivités avec un retour en vidéo sur les meilleurs moments de ces dernières années. L'occasion aussi d'avoir un aperçu des surprises qui peuvent vous attendre au détour des rues ponotes l'automne prochain !

  • Défilé de clôture de l'édition 2012

Chaque année, des milliers de participants se rassemblent pour l'un des événements phares des festivités où se succèdent costumes colorés, danses chaloupées, saltimbanques confirmés et musiciens déjantés ! 

  • Du XXIème au XVIème siècle en deux minutes (2014)

Nous avons sollicité la générosité de François 1er, de sa reine Eleonore de Hasbourg et de sa favorite Anne de Pisseleu, qui nous ont fait le plaisir de se prêter à ce petit jeu. En l'espace de quelques minutes, il s'agit donc de raccrocher son téléphone portable, quitter ses lunettes de soleil et prendre sa couronne, sa cape... et un petit verre d'hypocras !

 

  • Plongez dans le bain du Roi de l'Oiseau (2014)

Même à la Renaissance, on avait un minimum d'hygiène... Les étuves, ces bains publics, ont été reconstituées par le camp de l'Isle de Lioussac, Place du marché couvert au Puy, le temps des Fêtes. L'occasion de se jeter à l'eau !

  • Au coeur d'un camp (édition 2012)

Lors de l'édition précédente des Fêtes Renaissance, Zoomdici était allé passer une soirée au coeur d'un camp, à la rencontre des bénévoles qui rendent ces festivités magiques. Cuisine au charbon, danses médiévales et souper à la belle étoile au menu ! 

  • Les animations du Roi de l'Oiseau (édition 2011)

Saltimbanques, lanceurs de drapeaux, embuscades militaires... Les animations gratuites ne manquent pas aux quatre coins de la cité vellave durant les festivités. Petit aperçu des surprises qui vous attendent au hasard des rues pavées du Puy. 

 

  • Les coulisses du spectacle (édition 2010)

Chaque édition des Fêtes du Roi de l'Oiseau est marquée par un spectacle sous la grande lice du Breuil. En 2010, Zoomdici s'était glissé dans coulisses du spectacle pour la dernière répétition avant le grand soir. 

  • Les enfants au Roi de l'Oiseau (édition 2010)

Il n'y a pas d'âge pour profiter des Fêtes du Roi de l'Oiseau mais force est de constater que les enfants sont gâtés le temps des festivités. Chaque année, plus de 4 000 scolaires de l'agglomération du Puy-en-Velay, sans compter les centres de loisirs, vont à la rencontre des camps et profitent des divers atelier de découverte du Roi de l'Oiseau. 

 

  • Roi de l'Oiseau : le dresseur d'ours (édition 2009)

Chaque année, les animaux ont une place importante pendant les festivités Renaissance. Chevaux, loups, oies et rapaces sont au menu pour cette 18ème édition. En 2009, nous étions allé à la rencontre du dresseur d'ours. 


Reportages : Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire