Risque inondations : les décrues sont en cours

lun 21/11/2016 - 09:16 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Un peu de répit. Pas de pluie ce mercredi 23 novembre 2016 côté météo. La Haute-Loire n'est plus placée en vigilance orange aux inondations. Le drapeau jaune de prudence reste tout de même levé pour le vent violent et le risque de crue. Le ciel alternera entre éclaircies, ciel voilé et grisaille ce mercredi. Les températures seront très douces pour la saison : 11 à 14°C dans l'après-midi.
Ce jeudi, de fortes pluies sont à nouveau annoncées.

Les décrues sont amorcées depuis mardi soir.
A Goudet, un maximum de 4,50 mètres a été relevé à 19h. Bien au-dessus de la crue de 2003. Mais depuis, ça redescend.
Au pont du Monteil, à Chadrac, près de Brives-Charensac, l’eau a atteint 6,40 mètres à 22h, soit plus qu’en 2003. Comme ailleurs, les niveaux redescendent.
Dans la nuit, les services du Conseil départemental ont dégagé des arbres tombés sur la route dans le secteur d'Aurec.
Et ce mercredi matin, à 6h, la Direction interrégionale des routes a signalé un éboulement sur la RN88, au niveau de Pradelles. La route a été complètement dégagée une heure plus tard.
Parmi les conséquences des intempéries, le Cross départemental de l'UNSS prévu à Bas-en-Basset aujourd'hui a dû être annulé.

Le point à 17h ce mardi par la préfecture :
"Evolution de la situation sur le Haut bassin Loire :
Sur la Loire, le pic de la crue est atteint à Goudet entre 16 et 17, il le sera à Chadrac vers 20 heures et à Bas en Basset vers minuit.
Les hauteurs d’eau devraient atteindre 80 cm à 1m supplémentaires à Chadrac.
Sur le Lignon, le pic de crue est attendu à 17 heures. Pas d’impact.
Sur la Borne, pas d’inquiétude.
Des précipitations importantes sont attendues entre 16 h et 19 h notamment sur le nord-est du département. Le vent de sud à sud-est se renforce en fin de journée avec des rafales qui pourront dépasser à nouveau les 50/60 km/h à basse altitude et jusqu'à 90/100 km/h sur les hauteurs.
Les prévisions météorologiques ne prévoient pas d’épisode pluvieux notable, mercredi, même si un nouvel épisode pluvieux est attendu dans la nuit de mercredi à jeudi.
En préfecture, le centre opérationnel départemental reste activé."

Vous pouvez suivre le relevé des niveaux d’eaux sur vigicrues.gouv.fr

La situation ce mardi en début d'après-midi :

La grande interrogation de ce mardi après-midi, côté météo, c'est l'intensité des pluies attendues. Elles devraient être assez fortes aux frontières de l'Ardèche, balayées par un vent du Sud jusqu’à 85km/h.
Le pic de crue décennale a été atteint, vers 10 heures, à Goudet. Le niveau de la crue de 2003 (3,66m le 2 décembre de cette année) est dépassé. Vers 16h, le niveau avait atteint 4,11 mètres. Un niveau qui reste loin des 5,16 mètres atteint le 2 novembre 2008. En cause, le débordement du barrage de Lapalisse en Ardèche, qui arrive à saturation, depuis 6 heures du matin ce mardi. Les habitants de Goudet ont été alertés mais on ne prévoit pas d'évacuation a priori, sauf si les pluies se déchaînent.

A Brives-Charensac, 30 foyers ont été alertés par SMS.
Un message de prudence et de vigilance, mais, pour l'instant, pas d'évacuation non plus. Un pic des niveaux d'eaux est attendu vers 13h, puis un nouveau entre 17h30 et 19h30. Une cellule de crise est réunie en mairie rassemblant tous les adjoints, dont Jean-Paul Bringer, l'adjoint en charge des questions hydroliques. Peu avant midi, celui-ci précisait que, pour l'instant, "il n'y avait pas lieu d'appeler à une évacuation" mais qu'il fallait "rester très vigilant en fonction des prévisions météo." Et d'ajouter que le mercredi 30 novembre prochain, à 19 heures, un exercice est prévu à Brives-Charensac, présentant les différentes phases en cas de crue. La population est invitée à y participer.

En préfecture, le comité opérationnel départemental (COD) suit les niveaux d'eaux pour toute la Haute-Loire depuis ce lundi à la mi-journée. Ce mardi matin, le directeur de cabinet du préfet, Franck Christophe, confiait que le COD avait prévu un exercice justement ce mardi. La dizaine de personnes ne s'est donc "pas déplacée pour rien", ironise-t-il. Mais quelques heures plus tard, l'exercice a été arrêté mais laisser le champ libre à la vraie pratique.

Et si les dégâts sont importants dans la Loire, on en compte aussi quelques uns en Haute-Loire.
Lundi vers 17h30, une partie de la toiture d'un bâtiment agricole (150m2 des 600m2) s'est envolée au hameau du Ratz, à Tence. 80 des 150 cochons ont dû être sortis par les pompiers. Les autres ont été laissés sous la responsabilité du propriétaire.
Au village de Paulin, à Monistrol-sur-Loire, une rangée de tuiles s'est détachée peu avant 21 heures.
Ce mardi matin, les pompiers sont intervenus sur des fuites d'eau et des caves inondées dans les secteurs de Tence et Le Chambon, mais aussi dès lundi soir à Saint-Just-Malmont et Riotord.

La préfecture rappelle les consignes de sécurité à respecter :
· Tenez-vous informé de la situation. Certains cours d’eaux peuvent connaître une montée rapide des eaux.
· Soyez vigilants si vous vous situez à proximité d’un cours d’eau ou d’une zone habituellement inondable.
· Conformez-vous à la signalisation routière.
Pour tous renseignements complémentaires, veuillez consulter
- http://france.meteofrance.com/
- http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Sur Facebook, Vincent Rodier a publié cette vidéo de la Loire à Brives-Charensac ce mardi à 19 heures :

Cette vidéo amateur prise vers 11h30 à Dunières par Benjamin Michel montre le niveau d'eau (qui a continué de monter depuis, soit 1,81m à 16h) :


   
Conséquences possibles
       
Précipitations/Orange
* De fortes précipitations susceptibles d'affecter les activités humaines sont attendues.
* Des inondations sont possibles dans les zones habituellement inondables.
* Des cumuls importants de précipitation sur de courtes durées, peuvent, localement, provoquer des crues inhabituelles de ruisseaux et fossés.
* Risque de débordement des réseaux d'assainissement.
* Les conditions de circulation routière peuvent être rendues difficiles sur l'ensemble du réseau secondaire et quelques perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires en dehors du réseau « grandes lignes ».
* Des coupures d'électricité peuvent se produire.
   
Conseils de comportement
       
Précipitations/Orange
* Renseignez-vous avant d'entreprendre vos déplacements et soyez très prudents. Respectez, en particulier, les déviations mises en place.
* Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée.
* Dans les zones habituellement inondables, mettez en sécurité vos biens susceptibles d'être endommagés et surveillez la montée des eaux.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire