Tous

Langeac

Risque de crues : une partie de la Haute-Loire en vigilance jaune

mer 31/10/2018 - 15:12 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

----Quatre niveaux de vigilance crue

  • Rouge : risque de crue majeure
  • Orange : risque de crue génératrice de débordements importants
  • Jaune : risque de crue génératrice de débordements
  • Vert : pas de vigilance particulière requise

-----Début d'épisode Cévenol couplée à la fonte du manteau neigeux
"Un épisode cévenol a débuté dans la nuit du mardi 30 et du mercredi 31 octobre 2018 et affecte déjà la tête de bassin du Haut-Allier, informe la préfecture de la Haute-Loire dans un communiqué de presse. Les précipitations méditerranéennes s'amplifient ce matin puis surtout cet après-midi, d'abord dans un contexte purement cévenol puis temporairement de manière orageuses. L'influence du fort vent de sud va favoriser l'arrivée de cet épisode cévenol sur le Nord de la Lozère et sur la Haute-Loire. Les cumuls attendus pourraient être forts avec des maxima relativement importants. A cela vient, s'ajouter la fonte rapide du manteau neigeux de ces derniers jours qui va amplifier la hausse des débits. Cette hausse sera importante sur la journée de mercredi, puis marquée dans le courant de l'après-midi."

>> A lire : (Vidéos) Tombe la neige au Puy et ailleurs

D'après les services de prévison des crues, les premiers débordements pourraient être atteints à Langogne en cours de soirée. "La préfecture de la Haute-Loire a ainsi mis en alerte les municipalités afin que toutes les dispositions soient prises pour assurer la surveillance de la montée des eaux", apprend-t-on dans le communiqué de presse. 
"Pour l'heure, il n'y a aucune raison de s'alarmer"
Sont concernées par cette alerte vigilance crue de niveau jaune en Haute-Loire : Langeac, Prades, Saint-Haon, Saint-Préjet d'Allier, Aubazat, Chanteuges et Saugues. Si l'épisode cévenol n'est pas rare en cette saison, il apporte toujours son lot d'inquiétudes notamment dans ces communes proches de l'Allier. "Mais pour l'heure, il n'y a aucune raison de s'alarmer. Le niveau des eaux est loin d'être élevé, il est même bas", tempère Marie-Thérèse Roubaud, maire de Langeac. De Langeac à Saugues, le niveau des cours d'eau sont bas et pour cause la Haute-Loire a connu un épisode de sécheresse depuis la fin du mois de juillet jusqu'à ce mois d'octobre.

>> A lire aussi : Sécheresse : la situation s'aggrave en Haute-Loire

L'édile de Langeac ainsi que son équipe garderont tout de même un oeil sur l'outil Vigicrues qui permet de suivre en temps pratiquement réel l'évolution de la situation. Son point d'intérêt se situe à Langogne, commune lozérienne frontalière avec la Haute-Loire. "S'il se passe quelque chose à Langogne, nous aurons alors six heures pour réagir", affirme Marie-Thérèse Roubaud.
Le tronçon Haut Bassin de la Loire passe en vigilance jaune
Le tronçon Haut Bassin de la Loire est également concerné par l'alerte vigilance crue de niveau jaune. De fortes précipitations touchent actuellement la partie amont du bassin de la Loire et devraient encore durer dans les heures qui viennent. Sur le Haut Bassin de la Loire, les cours d’eau ont commencé de réagir à la suite des pluies de ces dernières heures associées à la fonte de la neige accumulée sur 48 heures. Cette montée devrait encore se poursuivre aux stations les plus en amont de ce tronçon.
La Loire à Goudet et la Gazeille au Monastier
Une légère amorce de crue sur la Loire à Goudet et sur la Gazeille au Monastier-sur-Gazeille pourrait être constatée ainsi que quelques débordements de faible ampleur sur Chadrac en milieu de nuit. Bas-en-Basset ne devrait pas être touché. Le Lignon et la Borne devraient rester en deçà des premières cotes d’alerte.

L'avis de vigilance jaune a été levée ce jeudi 1er novembre 2018 au matin.
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire