Tous

Yssingeaux

Retour à la semaine de 4 jours dans les écoles des Sucs

mar 12/12/2017 - 12:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:50

Le projet avait déjà été évoqué en juin dernier. Les élus de la Communauté de communes des Sucs s'étaient concertés pour installer des panneaux destinés à faire la promotion des sites touristiques situés en bordure de la RN88.

Suite aux crédits prévus pour la pose de ces panneaux, l’État a proposé trois thèmes : la Via Fluvia, les Sucs du Meygal et la base nautique de Lavalette.
C'est également l’État qui a mandaté un architecte pour réaliser les esquisses des panneaux et qui a choisi leurs emplacements, ce qui n'a pas été au goût de certains élus, ce jeudi 7 décembre 2017, lors du conseil communautaire à Beaux, la Communauté de communes des Sucs (CCDS) n'ayant qu'une faible marge de manœuvre.

Des emplacements déterminés par l’État
« Ces emplacements ne sont pas déterminés par la Communauté de communes, ils ne sont pas bien localisés, ils se trouveraient à l'endroit des sorties sur la nationale ou très éloignés des lieux cités », a regretté François Venisse, élu de Saint-Maurice de Lignon.
Un premier travail a été effectué en lien avec les services des collectivités locales, comme le Syndicat de Lavalette, la CCPM (Communauté de communes du Pays de Montfaucon) et la CCMM (Communauté de communes du Mézenc-Loire-Meygal). Puis, les élus ont travaillé sur les maquettes, ajoutant ou supprimant parfois certains détails, dans l'objectif de valoriser au mieux les sites et d'inciter les touristes circulant sur la RN88 à aller les découvrir. Au moment du vote, deux élues de Retournac se sont prononcées contre.

Semaine de 4 jours : après Retournac, les autres suivront
L'un des autres sujets évoqués lors du conseil communautaire était la position des neuf communes concernant le retour à la semaine de quatre jours et le maintien des TAP (Temps d'Activités Périscolaires).
Si les élus de Retournac s'étaient rapidement prononcés depuis l'été dernier en effectuant un retour à la semaine de quatre jours dès la rentrée 2017, la majorité des COPIL (Comités de Pilotage) des autres communes ont opté pour ce même retour pour la rentrée 2018.
Pour Araules, Lapte, Yssingeaux, et le regroupement de Beaux/Veyrines, les avis des COPIL sont majoritaires pour revenir à la semaine de quatre jours.

Et suppression des TAP
Les TAP (Temps d'Activités Périscolaires) seront donc supprimés.
Petite nuance, à Saint-Maurice de Lignon, les TAP sont maintenus gratuitement sur 2017/2018 et seront supprimés à la rentrée 2018/2019. « Avec la disparition progressive des contrats aidés, on n'aura plus les moyens de financer ces emplois liés aux TAP », a expliqué François Venisse.
Une décision que regrette André Defour, vice-président à la famille et à la jeunesse, pour qui les TAP, à l'origine, avaient été mis en place pour lutter contre l'échec scolaire.
Ce dernier a conclu : « désormais, chaque conseil d'école devra se réunir pour faire une proposition de l'organisation de la semaine scolaire à compter de 2018/2019 à l'inspection académique d'ici le 9 février 2018 ».

M-A.B.

 

 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire