Retour dans le passé pour des élèves de CM1-CM2 au Puy

Par EMa ven 09/12/2022 - 12:00 , Mise à jour le 09/12/2022 à 12:07

Des élèves de l’école primaire de Saint-Joseph Le Rosaire au Puy-en-Velay ont vécu une expérience unique ce jeudi 8 décembre. Ils ont découvert l'école d'avant expliquée avec des résidents de l’Ehpad le Verger de Léa. Vieux bureaux, bonnet d'âne, encriers, tout ce qu’il faut pour se replonger dans l’enseignement des années 50-60.

Durant un après-midi, les écoliers du Puy ont échangé sur : l’école d’autrefois, avec quelques résidents de l’Ehpad du Verger de Léa.

Pour l’occasion, une salle entière de l’établissement était transformée en salle de classe d’époque, avec un grand nombre d’objets et photos retraçant l’école d’antan.

Reconstitution d’une classe d’antan, matériel généreusement prêté
Reconstitution d’une classe d’antan, matériel généreusement prêté Photo par Enzo Martinet

Une salle de classe comme il n’en existe plus. Des tables avec bancs incorporés en bois et un grand tableau noir, les élèves étaient immergés dans l’école d’antan.

Les enfants ont pu découvrir et écrire à la plume avec le porte-plume, mais aussi calculer avec le boulier, l’ancêtre de la calculatrice. Ces derniers ont également pu se pencher sur les vieux cartables, les anciennes trousses, ou encore les punitions, comme le coup de règle sur les doigts ou le bonnet d’âne qui a beaucoup fait rire les enfants.

« Écrire avec l’encre ce n’était pas trop compliqué, mais c’est largement plus facile avec mon stylo 4 couleurs », a lancé Elyo 10 ans.

« Je n’ai pas connu le bonnet d’âne », a glissé une résidente de l’Ehpad de 94 ans.

Hugo 9 ans et d'autres élèves en file indienne pour avoir sa photo avec le bonnet d'âne.
Hugo 9 ans et d'autres élèves en file indienne pour avoir sa photo avec le bonnet d'âne. Photo par Enzo Martinet

« Ce ne sont pas exactement les mêmes tabliers que j’avais à mon époque. C’étaient des tabliers gris avec un liseré rouge comme on n’en fait plus », a ajouté la résidente de 94 ans, tout de même émue par les souvenirs que lui rappelle l’ambiance de la salle.

Tablier gris d'époque
Tablier gris d'époque Photo par Enzo Martinet

« Je voulais que les enfants découvrent comment l’école était avant. Je voulais aussi qu’ils puissent échanger avec les résidents pour qu’ils constatent l’évolution des écoles d’aujourd’hui. Je voulais également qu’ils se rendent compte que c’est une chance d’être à l’école aujourd’hui », a expliqué Ludivine, aide-soignante, référente aux Pôle d’Activité aux Soins Adapter (PASA) en Haute-Loire et organisatrice de la journée.

Outre la salle de classe fidèlement reconstituée, les élèves ont aussi écrit une dictée qui a été énoncée par une résidente de l’Ehpad et ils se sont ensuite adonnés au chant de La Marseillaise.

« On avait été visiter le musée de l’école d’antan au Monastier-sur-Gazeille, et on nous a dit qu’à l’époque, les garçons chantaient La Marseillaise et les filles racontaient des poésies », a justifié Ludivine.

Nostalgiques ou curieux, tous les résidents ont pu se remémorer des souvenirs d’époque. Les enfants sont repartis de cette journée, heureux d’avoir appris quelques choses, en plus avec chacun, un « bon point ».

« On a bien aimé la journée d’aujourd’hui, c’était très bien. C’est mieux l’école de maintenant, parce qu’avant, c’était trop strict. Ils ne devaient pas faire beaucoup de bêtise avant », a conclu Alissa, 10 ans, élèves de CM2.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire