Résistance d'un jour, résistance toujours

jeu 08/01/2015 - 14:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

L'attentat qui a visé la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo ce mercredi 7 janvier 2015, à Paris, est le plus meurtrier, en France, depuis une cinquantaine d'années : douze morts et onze blessés, dont quatre graves. En réaction, environ 100 000 personnes ont défilé dans les rues de nombreuses villes françaises ce mercredi, dont 600 au Puy, mais aussi dans des grandes villes du monde entier.
Tout au long de l'histoire du pays, les Français ont su dire non à la barbarie. C'est ce que veut rappeler le concours national de la résistance et de la déportation, organisé par ministère de l'éducation nationale pour les classes de troisième à la terminale.

----Le concours a mobilisé pas moins de 35 083 élèves candidats, issus de 1 718 établissements répartis sur l'ensemble de l'hexagone, ainsi que divers établissements français à l'étranger.-----''Ami entends-tu le bruit sourd de Charlie qu'on enchaîne?''
Cette année, le premier prix au niveau national a été remporté par quatre lauréats, dont une élève du lycée public Simone Weil de la ville du Puy-en-Velay. C'est ce mercredi 7 janvier à l'inspection académique de Haute-Loire, que Monia Savel a reçu une médaille, pour son travail. Le thème du concours de cette année portait sur la libération du territoire et le retour à la République. Elle a expliqué sa démarche et son travail au micro de Zoomdici.fr.


Monia Savel est attendue le 27 janvier au ministère de l'éducation nationale à Paris, pour y recevoir son prix.

V.E.

  • Le chant des partisans revisité

Sur les réseaux sociaux, ce mercredi, le chant des partisans a été revisité après l'attentat de ce mercredi :
« Ami entends-tu
Le vol lourd des corbeaux
Sur la plaine ?
Ami entends-tu
Le bruit sourd de Charlie
Qu'on enchaîne ? »

  • Le Mont Mouchet, emblématique

----Le dernier survivant du groupe fondateur du Conseil national de la Résistance (CNR), Robert Chambeiron, est décédé ce 30 décembre à l'âge de 99 ans.-----Le 6 juillet dernier, François Hollande est venu se recueillir au Mont Mouchet (video). Après De Gaulle, Giscard d'Estaing et Mittérand, il était le 4ème président de la République à visiter le site de la résistance auvergnate.

  • La résistance en Haute-Loire

Depuis Janvier 1941 : s’installent en Haute-Loire divers groupuscules de résistance : « Réseau Buckmaster », « Front National », « Libération », « Combat », « Franc-Tireur », puis « AS »…

Décembre 1942 : Les troupes hitlériennes s’installent au Puy-en-Velay

De février au printemps 1943 : Installations des acquis avec l’appui des réfractaires du STO, puis constitution des MUR Haute-Loire (Mouvements Unis de la Résistance).

Février 1944 : Création des F.F.I Rassemblement de toutes les forces des maquis.

Début juin 1944 : Rassemblement es maquis d’Auvergne vers le Mont Mouchet. Commencent alors les attaques et les représailles allemandes, jusqu’aux replis des maquis.

Juillet et début août 1944 : Escarmouches et attaques diverses des maquis, qui finissent par chasser l’occupant et libérer le département. La garnison allemande s’est retirée de Brioude. Batailles du Puy le 19 août, d’Estivareilles où le convoi allemand est réduit le 22 août.

Le 23 août 1944 : La Haute-Loire est enfin totalement libérée.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire