Reprises des cultes : des messes en plus pour réguler la jauge

ven 27/11/2020 - 10:30 , Mise à jour le 27/11/2020 à 16:43

Seules 30 personnes sont censées assister aux messes de reprise ce week-end. Mais qui le vérifiera ?
La Conférence des évêques de France a déposé un référé liberté au Conseil d’État ce vendredi matin pour que la capacité d'accueil des fidèles soit proportionnelle à la superficie de chaque édifice.

Pour la reprise des cultes, ce samedi 28 novembre 2020, une jauge maximale à 30 personnes est fixée, quelle que soit la superficie de l’édifice en question. Cela ne satisfait aucunement la Conférence des évêques de France (Cef) qui demande une jauge proportionnelle à la surface disponible, sur le modèle des commerces (pour lesquels la règle de 4m2 par client a été réhaussée à 8m2 par client).
La Cef a rendez-vous avec le premier ministre Jean Castex ce dimanche soir. Elle a également déposé un référé liberté au Conseil d’État ce vendredi matin. La jauge pourrait donc être revue dans le courant de la semaine prochaine. Dans son discours, Jean Castex avait déclaré qu’elle serait réévaluée en fonction de l’échéance du 15 décembre (avec une baisse à 5 000 contaminations par jour et environ 2 500 à 3 000 personnes en réanimation).

Dans l’immédiat, ce week-end, certaines églises risquent-elles de voir affluer plus de 30 personnes ? « C’est pour cela que Monseigneur Crépy a demandé à augmenter le nombre de messes dans les communes relativement peuplées comme Le Puy », répond le service communication du diocèse qui communique activement sur les horaires rajoutés (voir ci-dessous). « Il ne faut pas oublier que de nombreux fidèles font partie des personnes à risque par rapport au Covid-19 donc il est peu probable qu’il y ait foule », remarque le service.

En tout cas, si jamais le cas se présentait, qui gérerait les flux ? « L’Église estime que ce n’est pas aux prêtres de le faire mais plutôt aux force de l’ordre », souligne la chargée de communication. Pour comparaison, au sortir du premier confinement, des bénévoles des diocèses accueillaient les paroissiens à l’entrée des églises. Ils distribuaient du gel hydroalcoolique et informaient sur les règles de distanciation physique, le port du masque, le déroulé de la cérémonie notamment pour l’eucharistie, ou encore l’annulation quasi totale des chants jusqu’à nouvel ordre. A cette époque, des jauges avaient été fixées en fonction de la superficie de chaque lieu de culte, mais les bénévoles à l’entrée n’avaient pas pour mission de compter le nombre de fidèles entrant ou sortant. D’ailleurs, concernant les commerces, seules les grandes surfaces de plus de 400m2 devront se doter d’un système ou d’un agent en charge du comptage des clients.
 

Pour consulter un horaire en dehors du bassin du Puy, visiter le site Messes.info

Ce 29 novembre 2020, premier dimanche de l’Avent, les messes seront célébrées dans les églises du Puy-en-Velay comme d’ordinaire, avec trois messes en plus, une le samedi à 18h30 à Saint-Laurent, une à 8h00 aux Carmes, une à 9h15 à Saint-Laurent.

 samedi 28/11 soir :

·         18h00 : Vals (Père Emmanuel Chazot).

·         18h15 : Saint-Antoine (Père Pierre Aulanier).

·         18h30: Les Carmes (Père Pierre Trevet).

·         18h30 : Saint-Laurent.

 

Dimanche 29/11 :

·         8h00 : Les Carmes (Père Pierre Trevet).

·         9h00 : Espaly (Père Jean-Loïc Ollu)

·         9h00 : Saint-Antoine (Père Pierre Aulanier).

·         9h15 : Saint-Laurent.

·         9h30: Guitard (Père Emmanuel Chazot).

·         10h00 : Les Carmes (Père Pierre Trevet)

·         10h00 : Chadrac (Père Léon Yokofele)

·         10h30 : Saint-Laurent.

·         10h30 : Polignac (Père Pierre Vialla)

·         10h30 : Chapelle Sainte-Claire (Père Gabriele Steylaers).

·         10h45 : Le Val Vert (Père Emmanuel Chazot)

·         18h00 : Le Collège.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire