Rentrée 2021 dans le 1er degré : 9 fermetures, une ouverture et davantage de moyens pour le handicap

Par Annabel Walker ven 29/01/2021 - 15:45 , Mise à jour le 29/01/2021 à 15:45

Le comité technique spécial départemental réunissant l’Inspection d’académie et les représentants des syndicats enseignants s’est tenu en visio conférence de 15h à 19h30 (horaire tardif décrié par les syndicats), sans image et enregistré par l’administration pour "garantir la cordialité des débats" (cf. le conflit qui oppose les syndicats à l’inspectrice d’académie).

Résultat : neuf postes actuels fermeraient sur près de 900 (dix à la fermeture et un à l'ouverture). Cependant, "la Haute-Loire conserve tous ses postes", précise l'inspectrice d'académie Marie-Hélène Aubry. Ces neuf postes seront en effet redéployés dans le département. Ainsi, sur les neuf fermetures de postes prévues, 3,5 iront à l'ASH (adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés). En effet, une classe de maternelle sera créée pour les enfants présentant des troubles autistiques sur le bassin du Puy-en-Velay. Une circonscription de l’école inclusive sera également créée.

"La Haute-Loire était dans l'illégalité"

Ces fermetures de postes seront également redéployées sur quatre nouveaux titulaires remplaçants à l'année qui permettront d'augmenter les temps de décharge des directeurs et directrices d'écoles ainsi que les temps de transmission des savoirs des Professeurs des écoles Maître Formateur (PEMF). Ces PEMF ne disposaient jusqu'ici que d'un quart de leur temps de travail à leurs fonctions de formateurs de futurs enseignants. "La Haute-Loire était dans l'illégalité", reconnaît Marie-Hélène Aubry, l'académie a donc insisté pour que ces PEMF disposent d'un tiers de leur temps à ces activités. "Comme ils sont une vingtaine, cela représente deux postes pour les remplacer pendant leur absence face aux élèves", illustre l'inspectrice d'académie.

> Voir le communiqué de l’inspection d’académie :

 

Vals près Le Puy maternelle : -1 (conservation de la décharge de direction à 0.5)
RPI Siaugues Sainte Marie/Vissac : -1 à Siaugues
Saint Maurice de Lignon : -1
Saint Pal de Chalencon : -1
Sanssac l’Eglise : -1
Lavoûte sur Loire : -1
Tence : -1
Cussac maternelle : -1
Brioude Borie d’Arles maternelle : -1
Montusclat : -1 (les six élèves prévus à la rentrée, de la PS au CM2 sans arrivée en maternelle, sont transférés à l'école de Saint-Julien Chapteuil. La mairie conserve l'école de Montusclat au cas où les effectifs remonteraient à l'avenir). 

Riotord : Blocage à la fermeture. Les élèves seront comptés à la rentrée de septembre. Les prévisions de l'inspection d'académie dénombrent 19, peut-être 20 élèves, pour deux enseignants, ce qui fait environ 10 élèves par classe contre 26 à 27 dans les communes environnantes.

Le Puy Michelet maternelle : -0.5 (renfort)
Javaugues : -0.5 (renfort)
Beauzac : -0.5 (renfort)
Brives Charensac la Mouteyre : -0.5 (renfort)

Vals près Le Puy élémentaire : -0.25 de décharge de PEMF (Professeur des écoles Maître Formateur)

Monistrol : pas de fermeture mais redéploiement pour mise en place de la priorité de limitation des effectifs à 24.

Saint Didier en Velay : Situation évoquée pas de mesure.
Sainte Sigolène : Situation évoquée pas de mesure.
Langeac maternelle : Situation évoquée pas de mesure.
Paulhaguet : Situation évoquée pas de mesure.
Craponne sur Arzon : Situation évoquée pas de mesure.

Saint-Julien Chapteuil : +1 (en raison du transfert des six élèves de Montusclat)
Titulaires remplaçants : +4
Amélioration des décharges de direction : +1,83
Décharges de PEMF (passage de 0.25 à 0.33) : +1.5
Unité autisme maternelle sur le bassin du Puy : +1
IEN (inspecteur de l'éducation nationale) pour la nouvelle circonscription ASH : +1.5
CPC (conseiller pédagogique) circonscription ASH (adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés) : +1
Erun (Enseignants pour les Ressources et les Usages Numériques) circonscription ASH : +1

Pour le Snuipp-FSU, cette carte est « un mauvais coup pour l’école et les élèves ! Le rectorat prévoit 30 élèves de moins dans le département pour la rentrée prochaine et l’IA ferme 13 classes (en comptant le blocage) ! Au total avec une dotation de 0 poste l’IA réussit le tour de force supprimer 8 postes devant élèves. »

« Le département connaît une baisse continue de sa démographie scolaire depuis de nombreuses années », souligne l’inspection d’académie.

Le Snuipp-FSU indique que d’un commun accord, faute d’avoir eu le projet en amont (voir les explications de l’inspectrice d’académie), les organisations syndicales ont décidé de ne pas discuter des mesures proposées par l’administration ce jeudi. Elles ont voté contre le projet qui sera présenté à nouveau lors d’un futur CTSD le vendredi 5 février à 9h30. Passée cette échéance, les décisions prises seront actées et ne changeront plus.

> Voir l’opinion du Snuipp-FSU sur le nouveau découpage des circonscriptions et la création de 11 PIAL (pôles inclusifs d'accompagnement localisés) 1er et 2d degrés public-privé copilotés par un inspecteur de l'éducation nationale et un chef d’établissement. 

> Voir l'opinion de l'Unsa 43 sur le 1er degré

> Voir l'opinion de l'Unsa 43 sur le 2nd degré

> Voir l'opinion de Force Ouvrière sur le 1er et le 2nd degré :

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

6 commentaires

au

mer 03/02/2021 - 15:02

3,5 postes pour des personnes qui ne seront pas face à des élèves. Très injuste comme répartition.....

ho

lun 01/02/2021 - 14:15

"Temps partiel et raison médicale", ce n'est pas la même chose !
Si les salaires et les vacances sont si motivants, alors, allez-y !

la

lun 01/02/2021 - 06:59

je parlais des temps partiels pour raison "médical" pour des gens qui vont danser alors qu'il ont mal a la cheville et tant d'autres, je travaille à côté d'eux depuis 30 ans et je vous promets que l'évolution ne va pas dans le bon sens... les places s'obtiennent pas par le mérite et vous le savez surement et la vie de l'école autour d'un village ne les intéresse guère, par contre le salaire est la première motivation j'en conviens ainsi que les vacances...

st

sam 30/01/2021 - 17:55

A temps partiel payé à plein temps ? Fake news. Quant aux anciens enseignants, ils faisaient ce qu'ils avaient faire sans les délires pédagogiques des inspecteurs qui demandent de cocher des cases et de supprimer les notes. Enfin, les anciens avaient un pouvoir d'achat conséquent

la

sam 30/01/2021 - 07:29

on voit aussi tellement de choses inimaginables dans l'éducation nationale, une multitude d'enseignants à temps partiel (payé à pleins temps, de poste remplacé par des remplaçantes qui eux mèmes sont absents et on en finit plus, trop de laxismes , ou sont nos anciens enseignants qui prenaient leur travail comme une vocation, certes il en reste quelque uns mais si peu, il faudrait peu-être un peu plus de fermeté, mais comme disait Mr Allègre, il faut bouger le mammouth...

me

ven 29/01/2021 - 22:14

J'ai beau lire et relire, je ne trouve pas davantage de moyen pour le handicap.... Mis à part biensûr une nouvelle classe pour enfants atteints de troubles autistiques, ce qui est une bonne chose....somme toute relative quand on sait que celle déjà ouverte sur Monistrol-sur-Loire n'est pas "complète"....