Rencontre avec le nouveau directeur de la CAF de Haute-Loire

lun 12/01/2015 - 17:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

Depuis le venderdi 2 janvier 2015, Christophe Bonnefois a pris ses nouvelles fonctions à la tête de la caisse de Haute-Loire. Rencontre avec ce diplômé de la Faculté de Droit de Clermont-Ferrand, ancien élève de l'en3s.

De la CAF de Haute-Loire... à la CAF de Haute-Loire
"J'ai commencé mon parcours professionnel en Haute-Loire, comme conseiller en développement à la CAF en 1994 sur l'arrondissement d'Yssingeaux-Monistrol", explique cet altiligérien pure souche de 42 ans en introduction.
En 1999, il est promu responsable du service d'action sociale de la CAF. Son parcours a été marqué par la création, au Puy-en-Velay, du Centre national Pajemploi et pendant trois ans, il en sera le responsable, jusqu'en 2007. Il va ensuite occuper les fonctions de directeur adjoint de l'URSAFF du Puy-de-Dôme jusqu'en 2011, avant de devenir Directeur régional adjoint. La boucle est donc bouclée avec ce retour à la Haute-Loire à la tête de la caisse altiligérienne de la CAF.

En Haute-Loire, un solide partenariat entre la CAF, le Conseil général et l'Etat
Le Conseil d'Administration de la Haute-Loire, présidé par André Chapaveire, a validé cette nomination à l'unanimité. Celui qui est aussi premier secrétaire du Parti Socialiste de Haute-Loire observe : "dans notre département, il y a un solide partenariat entre la CAF, le Conseil général et l'Etat alors que sur bien des territoiers, la CAF est un peu seule".
Il a ensuite affiché sa confiance en l'avenir quant à ces relations avant de souligner "les bonnes conaissances de Christophe Bonnefois de tous ces partenaires", ce qui devrait permettre "que notre caisse reste bien placée". Rappelons au passage qu'elle est parmi les mieux placés de France quant à sa couverture en services et équipements dans le domaine de la petite enfance.

  • Christophe Bonnefois, vous connaissez bien la caisse de Haute-Loire et le département. Vous êtes désormais le nouveau Directeur alors quelle va être "la patte Bonnefois" à la la direction de la CAF de Haute-Loire ?

  • Dans votre volonté de simplification des démarches administratives, pour un meilleur accès au droit, ne déplorez-vous pas quelque part une certaine "stratégie du découragement" qui contraint une partie de la population à abandonner ses démarches ?

  • Peut-on quantifier cette part d'allocataires potentiels qui ne bénéficient pas des prestations auxquelles ils ont droit ?

  • Où en est-on du projet de modulation des allocations familiales ? Se traduira-t-il par une charge de travail supplémentaire pour les agents de la CAF de Haute-Loire ?


Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire