Régulièrement vandalisé, l'ascenseur de la passerelle du Pôle Intermodal hors service

jeu 15/03/2018 - 12:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:51

L'ascenseur public, situé à l'extrêmité de la passerelle du pôle intermodal du Puy-en-Velay, est en panne depuis le mois de novembre 2017. Il demeure suspendu entre deux étages et ne répond pas à l'appel. L'autre, côté boulevard Bertrand-De-Doue, fonctionne normalement en ce moment, même s'il y a de ponctuelles pannes.
Les habitants des quartiers de Bonneterre, de Guitard, de la Corniche, ou encore du boulevard Bertrand-de-Doue "sont très en colère, notamment les personnes handicapées et les personnes âgées", nous fait savoir une lectrice de Zoomdici.

L'objectif était d'offrir un accès aux personnes à mobilité réduite
Une première vague de travaux a été initiée fin 2012 et a conduit à la réalisation d’une passerelle piétonne pour améliorer l’accessibilité du centre-ville aux habitants de Coloin et Guitard.
Elle est équipée de deux ascenseurs et d’escaliers ainsi que d' équipements nécessaires à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. L'objectif est d'offrir un accès direct, facilité et sécurisé aux quais de la gare SNCF.

----Panne ou vandalisme ?
Si l'ascenseur est hors service, il n'est pas encore certain qu'il ait été vandalisé cet hiver. Il pourrait s'agir d'une simple panne, même si les photos plaident davantage pour un acte malveillant. L'information doit être confirmée par les services de la collectivité.-----"On va le réparer au plus vite"
Problème : depuis novembre dernier, l'un des ascenseurs ne fonctionne plus et rend donc inopérationnel l'équipement. "On va le réparer au plus vite", nous répond Jean-Paul Bringer, le vice-président de la communauté d'agglomération du Puy en charge des transports, "on en a parlé avec le directeur des services en début de semaine", mais le calendrier n'est pas encore connu et les riverains sont de plus en plus impatients. La date du lancement des travaux et de la remise en service de l'équipement devrait nous être prochainement communiquée par les services de l'agglomération du Puy.
Selon nos informations, depuis la première panne, un dépôt de plainte a été déposé par la collectivité, ce qui engendre une longue procédure avec les assurances et divers devis. L'inertie de la procédure n'a pas encore permis de remettre l'ascenseur en état de marche. Un ascenseur qui aurait connu une seconde vague de vandalisme et de dégradations le 27 décembre.

De très fréquentes dégradations, répercutées sur les impôts des Vellaves
En se penchant un peu sur le dossier, on se rend compte que depuis quatre ans, les dégradations sont beaucoup plus fréquentes que de prime abord. "Il y avait des interventions presque tous les deux jours à une époque", nous confie, anonymement, une source proche du dossier. Des interventions, évidemment, à chaque fois aux frais du contribuable.
En l'espace de 18 mois, on a recensé au moins une douzaine d'interventions sur les deux ascenseurs, allant d'une trentaine d'euros pour la plus petite à plus de 750 euros pour la principale. Cette dernière est d'ailleurs précisément liée à des actes de vandalisme, tout comme au minimum deux autres interventions chiffrées dans les 600 euros. S'il est interdit, par la CNIL (commission nationale de l'informatique et des libertés), de filmer dans les ascenseurs, il n'y a pour l'instant aucun système de vidéo protection autour de la passerelle. La récurrence de ces actes malveillants pourraient pousser les élus à y recourir.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire