Réfugiés : pas d'accueil '' à court terme '' en Haute-Loire

jeu 08/10/2015 - 19:45 , Mise à jour le 08/10/2015 à 19:45

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, était l'invité de Léa Salamé sur France Inter ce jeudi 8 octobre. Parmi les sujets abordés : celui des réfugiés. Certains devraient être accueillis en Haute-Loire.

Zones non tendues
Des migrants arrivés en Allemagne ont été reconnus en tant que réfugiés. La France s'est engagée à en accueillir 24 000 d'ici 2017. A noter que l'accueil de 6 000 autres avait été décidé avant la saison estivale. Les dispositifs se mettent en place. Bernard Cazeneuve a annoncé " À partir d'aujourd'hui ces réfugiés seront répartis en zone non tendue. " Par zone non tendue, il faut comprendre zone où il y a des possibilités de logement comme dans les campagnes. Dans les départements cités : " en Haute-Marne, en Haute-Loire, en Champagne Ardennes " ou plus vaguement " dans le sud de la France ".

Pas à court terme
La préfecture de Haute-Loire relativise : " Il n'y aura pas d'accueil à court terme. Aucun délai n'a été annoncé. " Les premiers réfugiés ne devraient donc pas arriver dans les prochains jours dans le département. Toutefois " le dispositif est prêt ", précise-t-on. 

Dans tous les départements, un dispositif permettra de recevoir des réfugiés, en fonction des demandes du ministère.

Le podcast de l'émission de France Inter (l'accueil des réfugiés est évoqué à 3'25'') :

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire