Recycler le '''non-recyclable''' pour les enfants malades

dim 17/03/2019 - 20:26 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:56

Pendant son assemblée générale annuelle, l'association a présenté un bon bilan financier puisque, depuis 2011, elle a reversé pas moins de 94 210 € aux enfants porteurs de maladies et de handicap de la Haute-Loire.
Le planning de l'année n'est pas encore totalement définitif mais plusieurs partenariats devraient voir le jour encore cette année et notamment le parrainage des Al'Ga Zèles sur le Rallye Aïcha des gazelles en 2020.
Le recyclage en guise de solidarité
Saviez-vous qu'en recyclant certains de vos déchets, vous pouviez soutenir l'action d'une association près de chez vous ? Depuis plusieurs années, l'association Sur les chemins de l'Espoir a rejoint certains programmes de recyclage en partenariat avec Terracycle et certaines grandes marques. Cette opération permet le recyclage de produits non traités par les filières de tri conventionnelles tels que les gourdes de compotes, les capsules Tassimo et leur emballage, les instruments d'écriture, les emballages de colle et adhésifs, les emballages de biscuits et pâtisseries et les emballages de pains de mie et viennoiseries. Avec ces programmes de recyclage gratuits, Sur les chemins de l'Espoir gagne des points Terracycle, qui sont ensuite convertis sous forme de don financier à destination des enfants. Plusieurs établissements scolaires, crèches ou communes (comme Le Pertuis) ont mis en place le recyclage solidaire au profit de l'association. Au Département aussi, on recycle le matériel d'écriture, suite au partenariat signé entre le Conseil départemental et l'association en 2018.  
La solidarité passe par les petits gestes du quotidien et le recyclage 
À l'heure où les marches pour le climat se multiplient et que l'homme s'inquiète enfin pour la planète, l'association a trouvé une manière d'allier le tri et la solidarité. Les bouchons en plastique sont présents dans presque toutes les pièces de la maison ; bonne raison pour ne pas les jeter. Alors que certaines associations comme AGIR, qui apporte une aide aux familles d'enfants et d'adultes atteints de maladies ou de handicap de la Haute-Loire, ont décidé d'arrêter la collecte de bouchons, suite à la baisse du montant du rachat, Sur les chemins de l'Espoir, quant à elle, reprend le flambeau et multiplie ses points de collecte. Le produit financier de la vente de bouchons servant à financer du matériel ou des soins pour les enfants du département.
Des élèves sensibilisés à la collecte des bouchons
Le pôle de la Chartreuse à Brives-Charensac s'est inscrit dans la démarche de l'environnement durable (démarche et label E3D) et c'est dans ce cadre que l'établissement a lui aussi conclu un partenariat avec l'association Sur les chemins de l'Espoir. Au sein du pôle, on collecte les bouchons et les instruments d'écriture pour l'association. "C'est en voyant Lionel, notre employé au self, trier les bouchons pour l'association qu'on a décidé de tester cette collecte avec les internes. Nous sommes déjà dans la démarche du tri sélectif au sein de l'internat et nous travaillons sur un self avec zéro gâchis", confie Ervé Cortial, responsable de l'internat et référent du E3D. Les élèves du club E3D du collège ont organisé dernièrement un défi avec remise de diplômes, au sein de toutes les classes afin de remotiver les élèves à la collecte de bouchons.
Mathis et Esias expliquent ce challenge.

I.H.

La liste des déchets collectés par l'association est consultable sur le site de l'association.
Si vous êtes intéressé par la collecte de recyclables vous pouvez joindre la présidente au 06 03 78 77 84.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire