Recrudescence de contrôles routiers ce week-end

sam 04/04/2015 - 11:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Le week-end de Pâques est synonyme de départ en vacances...donc de contrôles routiers. Entre vendredi 3 et lundi 6, ils se multiplient sur tous les axes et à toutes les heures. Une soixantaine de zones seront contrôlées sur trois jours.

Week-end de chasse aux oeufs...et à la vitesse
Vendredi, en moins d'une demi-heure, les infractions se sont succédées sur la RN 88. Un point de contrôle au niveau du giratoire de Lachamp a permis d'intercepter de nombreux automobilistes à des vitesses excessives 139, 148 ou encore 149 km/h. La jeune conductrice dont la vitesse a été relevée à 139km/h (au lieu de 100km/h) a reçu, en plus d'une amende, les conseils des gendarmes : " c'est de la pédagogie active. " La jeune demoiselle est repartie au volant de sa voiture, cependant, avec seulement six points sur son ----Les opérations de sécurité routière permettent souvent d'élucider d'autres affaires. La lutte contre les cambriolages est donc également visée lors de cette opération.

 

-----permis, elle devra effectuer un stage probatoire pour éviter qu'on ne lui retire son précieux papier rose.
Une quinzaine d'autres points de contrôle de cinq gendarmes ont été installés entre 15h30 et 19h ce vendredi. 

Possibilité d'ouvrir les coffres
Denis Labbé, préfet de Haute-Loire, souhaite attirer l'attention de toutes les personnes qui prennnent la route pour limiter, le plus possible, les accidents. Le ministre de l'Intérieur a demandé une vigilance particulière puisque la mortalité sur les routes a tendance à augmenter à cette période de l'année.
Ce week-end, les gendarmes et policiers sont présents sur les routes nationales et départementales pour des contrôles vitesse, stupéfiants ou encore alcool. Sur certains points de contrôle, le procureur de la République a déposé des réquisitions pour que les forces de l'ordre puissent ouvrir les coffres des véhicules.

" Soyons toujours responsable. Notre comportement au volant doit être une priorité. On est tous concernés ", conclut le préfet de la Haute-Loire.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire