Tous

Le Pertuis

« Rassembler avec la gauche » dans l’Emblavez et Meygal

lun 09/03/2015 - 10:32 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Face aux trois autres candidatures de droite (FN, UMP-UDI et apparentés ou « pacsés ») Gustave Alirol, Conseiller régional du groupe EELV/POC, et Emeline Chicha (26 ans), membre du PS, ont obtenu après un recours la rectification de la « nuance politique » que leur avait attribuée la Préfecture. Initialement considérés « socialistes », ils sont désormais classés « Union de la Gauche »,  ce qui " traduit davantage le souci de rassemblement porté par leur candidature commune. "

Pour rassembler la gauche
Les candidats veulent représenter leurs idées : " Ouverture, dynamisme, expérience, idées nouvelles pour l’Emblavez et Meygal et les territoires de Haute-Loire. " A côté de Gustave Alirol qui défend une problématique renouvelée pour le département, Emeline Chicha compte bien montrer que les jeunes peuvent aussi être " investis efficacement en politique ". « Il faut pouvoir laisser le choix aux habitants et proposer de nouvelles têtes ». Face aux poids lourds locaux des listes adverses, Gustave Alirol et Emeline Chicha sont décidés à rassembler à gauche et au delà. 

Défendre les atouts des communes et des intercommunalités
Ils sont convaincus que les nouveaux élus départementaux auront un rôle important à jouer dans la future grande région Auvergne-Rhône-Alpes mais  « il ne suffira pas de se réjouir d’être dans une région riche et d’attendre la manne qui ne viendra pas ». Ils veulent sauver le tissu économique des territoires confrontés à une concurrence effrénée. De l’agriculture à la santé, Gustave Alirol et Emeline Chicha sont là pour défendre, dans le respect de l’environnement, les atouts des communes et intercommunalités et tous les services à la population. Ils veulent ainsi renforcer le commerce de proximité et répartir plus équitablement les aides culturelles « pour tous »  et maintenir la jeunesse au pays.

Être partout
Pour cela, ils sont décidés à mobiliser tous les électeurs, à gauche naturellement, mais aussi au delà. « Passer dans les 14 communes  à la rencontre des habitants » tel est l’objectif qu’ils se sont fixé. Présents sur le terrain, les marchés, voire au porte à porte, par des réunions publiques, ils iront à partir du 9 mars à la rencontre des habitants pour expliquer leurs propositions pour un département plus juste, plus solidaire et confiant dans son avenir.

> Retrouver leur programme

La liste de leurs réunions publiques :

  • mardi 10 mars : 18h Mézères (Mairie) - 20h Saint-Vincent (Salle des fêtes),
  • mercredi 11 mars : 18h Le Pertuis (Mairie) - 20h Saint-Hostien (Salle des fêtes),
  • jeudi 12 mars : 18h Queyrières (Mairie) - 20h Saint-Pierre-Eynac (Salle des fêtes),
  • lundi 16 mars : 18h Chamalières (Mairie) - 20h Vorey-sur-Arzon (Salle Polyvalente),
  • mardi 17 mars : 18h Malrevers (Mairie) - 20h Lavoûte-sur-Loire (Salle polyvalente),
  • mercredi 18 mars : 18h Beaulieu (Salle polyvalente)- 20h Saint-Julien-Chapteuil (Mairie),
  • jeudi 19 mars : 18h Saint-Etienne-Lardeyrol (Salle des fêtes)- 20h Rosières (Salle polyvalente).

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire