Rassemblement citoyen : ''Face à l'horreur, nous sommes tous frères''

sam 14/11/2015 - 21:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

Aux alentours de 18h, petit à petit, la foule s'est réunie sous l'arbre de la Liberté, devant la mairie du Puy-en-Velay. Après l'appel à un rassemblement citoyen ce samedi 14 novembre, environ 400 personnes ont répondu à l'invitation. Elles sont venues avec des bougies, des fleurs, des drapeaux français ou encore des petits mots.

Moins nombreux qu'en janvier
"Nous sommes peu par rapport à celui de Charlie", lâche Lucienne, une Ponote venue avec sa petite-fille de 4 ans. Il est vrai que la mobilisation a été plus faible, le premier rassemblement ponot hommage aux attentats de janvier avait rassemblé 600 personnes sur la place du Breuil, le second, plus de 4 000 à travers les rues.

Un besoin de partager
Entre le drapeau en berne sur le balcon de la mairie et l'arbre de la liberté, on allume des bougies, on se recueille et on échange avec ses voisins. "On a besoin de parler, même avec des inconnus, explique Bastien, un jeune homme de 26 ans. Face à l'horreur, nous sommes tous frères." Après près d'une heure de rassemblement, un groupe de jeunes femmes a pris l'initiative d'entonner l'hymne national. La foule encore présente a repris à l'unisson la Marseillaise.

Sous surveillance
Des officiers de Police étaient présents, mais pour veiller à ce que tout se passe bien. Le rassemblement a été maintenu malgré le conseil du Préfet d'annuler tous les types d'événements. "Les patrouilles sont renforcées", explique Clément Rouchouse, secrétaire général de la Préfecture. 

Retour en vidéo

D'autres rassemblements pourraient être organisés dans le département dans les jours à venir.

Emma Jouve

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire