Puy de Lumières : prenez les commandes d'un tableau d'Alkaplan

jeu 02/05/2019 - 21:38 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Cette expérience est signée du Fab Lab de l'IUT du Puy-en-Velay, aussi nommé le Lab' du Pensio. L'an dernier déjà, lors de la saison 2 de Puy de Lumières, on avait pu découvrir un mapping vidéo projeté sur la façade du musée Crozatier et dédié au travail des équipes du Fab Lab, pour rendre l'art accessible à tous. Toujours animés par cette même volonté à laquelle s'ajoute l'envie de démocratiser l'usage du numérique, Adelaïde et Benjamin Albouy-Kissi ainsi que Rodolphe Crespin, ont pensé pour le lancement de cette saison 3, à un tableau intéractif projeté sur la façade de la bibliothèque municipale du Puy, sur lequel le public pourra réaliser des animations à l'aide de deux tablettes.

> Le programme complet des animations de ce vendredi

Une belle idée mais quel tableau utilisé ? Le trio du Lab' du Pensio a ainsi fait appel à Bruno Pezon, alias Alkaplan, un artiste altiligérien dont ils ont appris l'existence grâce au bouche-à-oreille. Alkaplan a notamment capturé sur la toile la place Cadelade, le boulevard Maréchal Fayolle, la rue Saint-Georges, le boulevard Saint-Louis et la statue de Lafayette mais aussi la place du Plot, entre autres lieux du Puy-en-Velay. Capturé n'est pas le mot car il fige le modèle sur le papier, or le mouvement, par cette façon de travailler les courbes, est omniprésent dans les oeuvres de cet artiste. Son style, qu'il qualifie d' "animérisme", ravive les souvenirs d'enfance des adultes...
Quand les enfants s'emparent des oeuvres
... et attire le regard et la curiosité des enfants. Si nous pouvons l'affirmer, c'est parce qu'une initiation aux techniques de vidéomapping 3D, à travers les oeuvres d'Alkaplan, a été proposée aux élèves de CP, CE1 et CE2 d'Adeline Gémarin de l’école La Coustette à Aiguilhe. Eloane, Natéo, Lana, Victor, Anatole, Jules, Ethan, Lilou, Manon et leurs camarades se sont ainsi amusés avec les toiles de l'artiste avec qui ils ont pu échanger le temps d'une rencontre. Un atelier créatif et non récréatif, puisqu'ils ont travaillé avec application sur la réalisation de dessins « à la manière de l’artiste » en s’inspirant de l’animérisme, la rédaction de storyboard, premier pas vers l’animation des tableaux. Les enfants ont eu à leur disposition quatre œuvres dépourvues de leurs personnages et ont ainsi pu écrire à leur manière l’histoire et la progression de chacun d’entre eux.

>> A lire : Puy de Lumières : une saison 3 avec de nouveaux réglages

Leur travail sera présenté ce vendredi 3 mai lors d'une projection sur la façade de la bibliothèque du Puy-en-Velay en présence des enfants et de l'artiste littéralement dépossédé de ses oeuvres. "Lors de la création d'une oeuvre, l'artiste est égoïste, il la garde pour lui. Mais une fois qu'il la sort de son atelier, qu'il l'expose, il doit accepter que le public se l'accapare, c'est au public de la faire vivre. C'est la plus belle chose qui puisse arriver à un artiste. Et de cette manière-là, on a vraiment l'impression qu'elle leur appartient", réagit Alkaplan.

Rendez-vous entre 22h15 et minuit
Avant la projection des oeuvres réalisées par les enfants de l'école La Coustette, la façade de la bibliothèque municipale sera recouverte de citations d'auteurs tels que Jules Vallès, Victor Hugo, Emile Zola, etc. Puis le public pourra s'initier aux techniques de vidéomapping 3D. Le rendez-vous est donné ce vendredi 3 mai, dès 22h15 et ce jusqu'à minuit.
Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire