Puy de Lumières 2022 : quand la musique fait danser les vieilles pierres

Par Nicolas Defay mar 21/06/2022 - 17:00 , Mise à jour le 21/06/2022 à 17:00

Du 1er juillet au 11 septembre, la sixième édition du Puy de Lumières va de nouveau magnifier les monuments emblématiques de la ville du Puy et de Brives-Charensac. 9 spectacles pour 9 sites...et deux nouveautés surprenantes.

Tous les soirs à partir du premier jour de juillet, lorsque que le crépuscule fait place à l’étrange heure bleue, la cité ponote et sa voisine brivoise vont se parer d’ombres et de lumières, de sons et de couleurs, de flous et de géométries. La sixième saison du Puy de Lumières revient investir les sites les plus significatifs des deux communes, transformant leur corps de pierres inertes en spectacle vivant.

Au cœur de cette sixième édition, le Musée Crozatier, la Mairie, le Théâtre, la Place du Plot, la Cathédrale, le Rocher Saint-Michel et la Chapelle Saint-Alexis sont ainsi mis en songe tous les soirs au Puy-en-Velay. À Brives-Charensac, ce sont le Vieux pont et la Médiathèque qui se parent de magie.

Le Rocher Saint-Michel.
Le Rocher Saint-Michel. Photo par Luc Olivier

La 3D pour réveiller l’Histoire

Si les lieux restent les mêmes, deux d’entre eux vont bénéficier d’une nouvelle scénographie. « Après ces quelques années de Puy de Lumières, nous allons proposer un show différent sur la Cathédrale et un autre sur les murs de la Chapelle Saint-Alexis », partage Marie-Agnès Petit, Présidente du Conseil départemental.

Pour le premier, l’histoire millénaire de la Cathédrale est réécrite à coup de 3D pour animer contes et légendes, la pierre des fièvres, la Via Podiensis, le Mont Anis ou encore l’éternelle dentelles blanches de la cité mariale.

Quoi, quand, où…

L’édition 6ème du nom du Puy de Lumières débute à chaque nuit tombée à partir du 1er juillet jusqu’au 11 septembre sur les 9 sites indiqués. Tout est gratuit. Pour toutes les informations concernant le show, l’adresse des sites et autres, rendez-vous sur ce LIEN.

« Les notes, les sons et les couleurs vont faire danser les pierres »

Mais c’est sur le visage consacré de la Chapelle Saint-Alexis que se trame le plus important des changements. « La façade de la chapelle avait déjà une projection, rappelle Marie-Agnès Petit. Mais elle posait soucis. Le mur étant constitué de pierres blanches et noires, les scénographies projetées ne s’adaptaient pas vraiment à la structure ».

Le thème choisie cette année ? La Haute-Loire, Terre de festival. « Sans spolier les curieux, je peux juste dire que les notes, les sons et les couleurs vont faire danser les pierres », s’amuse à dire la Présidente du Département.

Première destination lumières de France

Le Puy de Lumières existe depuis décembre 2016. Il a pris sa vitesse de croisière dès l’année suivante en 2017. Depuis, c’est un succès qui dépasse les frontières du département car la ville est catégorisée comme étant « la Première destination lumières de France ». D’autre part, Le Puy-en-Velay est la seule commune de France à proposer des spectacles pérennes tout l’été à ses visiteurs, grâce aux spectacles immersifs proposés en plus à l’Hôtel des Lumières.

Projection sur le Théâtre du Puy-en-Velay.
Projection sur le Théâtre du Puy-en-Velay. Photo par Luc Olivier

« La saison 2022 sera encore meilleure que celle de 2019 »

« Le puy de Lumières permet de capter une clientèle qui séjourne plutôt qu’une clientèle de passage, livre Marie-Agnès Petit. Nous souhaitons qu’elle consomme d’autres prestations, d’autres sites touristiques en Haute-Loire ».

Elle confie alors : « Et ça fonctionne énormément ! Je peux même vous annoncer en ce sens que la saison 2022 sera encore meilleure que celle de 2019 qui était déjà excellente ! »

Le Département, le Puy, la Région, et les différents prestataires du Puy de Lumières.
Le Département, le Puy, la Région, et les différents prestataires du Puy de Lumières. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

dj

mar 21/06/2022 - 23:06

Ça ronronne un peu maintenant cette affaire.....

ru

mar 21/06/2022 - 21:12

De l'argent sans compter ici et un budget ramené à 0 euros aux "Lectures sous l'arbre " au Chambon sur Lignon. Une explication de ceux qui tiennent les cordons de la bourse serait la bienvenue

me

mar 21/06/2022 - 20:02

beau spectacle un peu décalé à l'heure ou l'on prêche les économies d'énergie et notamment dans les budgets electricité  contraste étonnant avec ST PAULIEN ou tout est plongé dans le noir même l'église (sauf les bars) les citoyens n'ont pas besoin de voir ce qui se passe la nuit