Puy-de-Dôme : épisode caniculaire prévu jusqu'à ce dimanche

mer 15/06/2022 - 12:25 , Mise à jour le 15/06/2022 à 12:25

Jusqu'à 36 degrés attendus dans le Puy de Dôme pour la première période de canicule de l'année. Des fortes chaleurs qui devraient tout d'abord toucher le Sud-Ouest de la France ainsi que la vallée du Rhône. Mais qui devraient également s'inviter dans le Puy-de-Dôme.

C'est du jamais-vu en France depuis le début des relevés météorologiques. Jamais un épisode caniculaire n'a été aussi précoce dans l'Hexagone. Et pourtant, des pics de chaleur sont prévus pour cette fin de semaine où 36 degrés sont attendus du côté d'Issoire avec des ressentis qui frôleront les 40 degrés.

Des températures qui restent encore très hautes la nuit

C'est l'un des facteurs qui transforment une vague de chaleur en canicule. Cette semaine, les températures resteront exceptionnellement très hautes dans le Puy-de-Dôme, même une fois le soleil couché. Rares seront les nuits avec moins de 20 degrés au mercure.

Le pic de chaleur doit arriver en fin de semaine

Les journées de vendredi et de samedi sont à coup sûr les plus chaudes de la semaine. Comptez 35 degrés en ressenti du côté d'Issoire, de Vassel ou de Clermont-Ferrand ce vendredi après-midi. Mais c'est bien la journée de samedi qui bat des records de chaleur avec des ressentis allant jusqu'à 39 degrés à Issoire, Brioude ou Ambert.

 

Des orages prévus ce dimanche

Cet épisode de fortes chaleurs devrait prendre fin ce dimanche. Des passages orageux sont d'ailleurs annoncés par Météo France sur l'ensemble du département dans l'après-midi jusque tard dans la nuit. Par conséquent, les températures devraient se radoucir. Comptez 14 degrés à Ambert, 15 à Brioude, ou 17 à Clermont-Ferrand et à Issoire. 

Restez au frais et hydratez-vous régulièrement

La Préfecture du Puy-de-Dôme en a d'ailleurs profité pour repréciser les précautions à prendre durant cette vague de chaleur. Parmi elles, s'hydrater régulièrement, se maintenir au frais et éviter les efforts physiques. Dans un communiqué, la Préfecture du Puy-de-Dôme a indiqué "prendre l'attache de l'Agence Régionale de Santé, et des services de l'Etat pour s'assurer de l'actualisation du renforcement de la vigilance vis-à-vis des publics les plus fragiles". 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés