Prix du lait : les agriculteurs de Haute-Loire "en période de surveillance"

mar 18/08/2015 - 12:20 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Après avoir durci le ton en juillet, le monde agrcole joue la carte de l'apaisement en ce mois d'août et Yannick Fialip, Président de la FDSEA de Haute-Loire, joint par téléphone, observe : "nous sommes dans une période de surveillance de la grande distribution et des industriels après les accords signés par le Ministère de l'agriculture".
Aujourd'hui, on peut considérer que la grande distribution joue le jeu en grande majorité, même si certaines enseignes continuent à acheter du lait belge, tirant ainsi les prix vers le bas, au grand dam des agriculteurs qui n'entendent pas en rester là.

"De nouvelles actions peuvent être engagées"
Du côté des industriels, c'est Bongrain qui est pointé du doigt par les syndicats agricoles de Haute-Loire pour ne pas jouer le jeu. Mais des négociations sont prévues en fin de semaine, ce vendredi, à Paris. "En fonction de ces négociations, de nouvelles actions peuvent être engagées", met en garde le Président de la FDSEA.
Elles ne devraient cependant pas être amorcées avant fin août début septembre et le point sur la situation sera de toute façon fait à l'occasion de la Finale départementale de labour qui aura lieu à Rauret ce dimanche 23 août.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire