Prêts à patauger dans la boue et la bonne humeur ?

mar 27/09/2016 - 13:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

À quelques jours du lancement de la 4ème édition de l’Auvergnate Extrême, l'une des courses les plus dures d’Europe en terme de performance sportive, l'organisation recense un peu plus de 1 200 inscrits... et en espère encore une centaine dans les dernières heures.
Comme l'année précédente, deux parcours sont proposés : un de 8 km et un de 13 km, qui proposent respectivement 25 et 30 obstacles, dans les prés et bois aux alentours de Saint-Paulien. Tous ces obstacles sont contournables, mais il en coûte une pénalité.

Qui sont ces amoureux de la sueur et de la boue ?
Ils ont signé pour le meilleur et surtout pour le pire (les déguisements sont d’ailleurs les bienvenus), mais dans la bonne humeur. "Ils", se sont les sportifs de l’Auvergnate Extrême, dont la majorité provient des métropoles de Lyon, Saint-etienne et Clermont-Ferrand. Le département de la Haute-Loire, quant à lui, ne représente que 20 % des participants environ. Une faible proportion, mais en progression.
Et les participants sont-ils tous des athlètes confirmés ? "Environ 10 % d’entre eux sont des compétiteurs, mais la plupart des gens préfèrent venir entre amis et s’amuser", nous confiait un membre de l’organisation l'an dernier. On note enfin une importante communauté de fidèles : "environ un quart des inscrits pour cette édition 2016 en seront au moins à leur troisième participation", assure Christophe Dubois, l'instigateur du célèbre événement, "c'est aussi pour eux que l'on s'efforce de renouveler chaque année une partie de nos obstacles".

Un aperçu en vidéo de ce qui vous attend
Justement, au rang des nouveautés, on note un "très beau" plongeoir de quatre mètres de hauteur et un nouvel obstacle juste à côté. Pour vous mettre l'eau à la bouche, et pour  avoir un aperçu des adversités qui seront présentes sur cette course, vous pouvez vous (re)plonger dans notre reportage vidéo annonçant l'édition 2015 : 

Être un sportif complet
Comme chaque année, de nouvelles épreuves attendent les courageux. Pour toutes les franchir, il faut bien-sûr être en bonne condition physique mais pas seulement... Il faudra être un athlète complet pour réussir à passer tous les obstacles : endurance, souplesse, coordination, équilibre, puissance et, évidemment, détermination. Chaque épreuve non franchie coûtera une pénalité de deux minutes aux sportifs des 13 km (parcours chronométré).

Un repreneur en ligne de mire ?
Apres quatre ans d’existence, la course d’obstacle Auvergnate Extreme de Saint-Paulien cherche aujourd'hui un potentiel repreneur ou un acheteur, une association ou même une entreprise. L'objectif est de passer la main pour l'édition 2017. Toute personne intéressée peut envoyer un mail à info@auvergnate-extreme.fr.
"C'est un projet qui fonctionne bien, qui est sur des rails maintenant", estime Christophe Dubois, l'instigateur de l'Auvergnate Extreme, "maintenant que ça tourne, j'ai besoin de passer à autre chose", ajoute-t-il, alors qu'il assure que si personne ne s'est manifesté d'ici 2017, il continuera l'aventure pour que la course d'obstacle puisse perdurer.

Infos pratiques
Le départ aura lieu samedi 1er octobre à Saint-Paulien selon niveau : de 8h30 à 11h30 pour des vagues de parcours 13 km (coureurs entraînés) et de 12h à 13h pour des vagues de parcours 8 km (accessible à tous). 
Ambiance conviviale assurée, repas et boissons chaudes à l'arrivée.
Tarifs: 50 €, 60 € pour les retardataires.
Inscriptions sur le site web de l'événement.

L'an dernier, plus de 2 000 participants s'étaient présentés sur la ligne de départ (lire notre article et voir notre vidéo).
Pour vous donner un avant-goût de cet événement, voici un retour en vidéo lors de l'édition 2014 : 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire