Première action de la lutte contre l'incinérateur de Polignac

Par Macéo Cartal dim 17/07/2022 - 17:00 , Mise à jour le 17/07/2022 à 17:00

La société Altriom, installée à Polignac sur la zone d'activité de Bleu, développe un projet de « chaudière environnementale ». Un collectif d'habitants s'oppose fermement au projet, et commence à faire entendre sa voix.

Si vous êtes passés du côté de Polignac ce dimanche, vous avez sans doute remarqué l'apparition de panneaux en bord de route où l'on peut lire « Santé en danger », « Stop à la pollution », etc... Il s'agit d'une première action contre l'implantation d'un incinérateur de déchets sur le site Altriom du groupe Vacher. 

Photo par DR

Un collectif anti-incinérateur de Polignac a donc vu le jour suite à l'annonce du projet. Le collectif pointe du doigt l'aspect écologique du projet et déplore la transformation de la commune en poubelle. « Nous avons déjà la grosse déchetterie… Polignac est déjà assez servi à ce niveau-là, donc on dit stop, on n’en peut plus ! », explique un membre du collectif. 

Photo par DR

Le collectif assure qu'il continuera à s'opposer au projet, et mènera d'autres actions à l'avenir. Pour l’heure, une réunion devrait se tenir très prochainement afin d’informer les habitants plus largement sur le projet de cet incinérateur de déchet, et devrait alors définir la suite des opérations pour le collectif.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

5 commentaires

ba

mar 19/07/2022 - 14:10

Bonjour , 

Je répond aux personnes qui postent des commentaires inappropriés....

Nous ne sommes pas des écolos,  ou des personnes qui veulent rien .... qui ne supportent rien ......

Nous sommes simplement des habitants qui vont supporter un incinerateur qui va brûler 17000 tonnes de plastique jour et nuit .

Pensez vous que vous serez épargné...????

Je pense pas . Alors un peu de compassion. 

Merci , au contraire venez nous rejoindre plutôt,  au lieu de dire n importe quoi.

Par contre , moi je met mon nom et mon prénom.. faite de même si vous avez le courage ....

Mr bastet Laurent. 

I

se

lun 18/07/2022 - 17:53

L : Des empécheurs de 1ere catégorie....avec ces gens là rien ne peut se faire ce sont des contradicteurs sans solution derrière. comme toujours la critique est facile mais on fait quoi à la place.

Une quasi totalité d'écolo sans doute mais l'écologie oui mais il faut aussi autre chose et pour moi les verts ne sont pas un partie de gouvernement mais un besoin avec qui on peut négocier dans un gouvernement.

ra

lun 18/07/2022 - 08:46

Rassurez vous Mr ou Mme rp, nous ne sommes pas des "anti tout".

Par contre que vous n'adhériez pas à  la démarche de ces habitants inquiets de leur environnement vous appartient totalement mais cela ne mérite vraiment pas votre commentaire stérile.

th

dim 17/07/2022 - 23:03

Ces anti-tout, marchands de peur, ont trouvé un nouvel os à ronger, ils se complaisent dans la critique, le sabotage, la destruction de tout et de tout le monde et souvent téléguidés par des élus locaux .....pauvre France

rp

dim 17/07/2022 - 19:08

Encore des anti tout:

-anti deviation du Puy ou du Pertuis Pertuis (au choix)
-anti vax
-anti crématorium
-anti eolien
-anti agriculteurs
-anti retenue colinéaire....
Par contre ils leurs faut :des écoles ,des crèches, de l'électricité ,de l'écologie, du bio et des emplois...

j'arrete :les 2 listes sont trop longues!