Tous

Pradelles

Pradelles : le funeste compteur de la mortalité routière 2016 s'enclenche

mar 12/01/2016 - 20:19 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

Les sapeurs-pompiers ont été sollicités pour intervenir au carrefour de la "Pierre Plantée", sur la commune de Pradelles, le long de la RN 102 Sud, peu après 16 heures, ce mardi 12 janvier 2016. Un choc entre eux voitures a coûté la vie à une personne : un agriculteur de 45 ans domicilié à Coucouron, en Ardèche. Les efforts de réanimation des secours ont été vain. Dans le quart d'heure qui a suivi, c'est un camion frigorifique espagnol qui a fini sa course au fossé, sur le toit, à peu près 50 mètres en amont de cet accident. 

Un appel à témoin
----partiellement enneigée, relativement glissante par endroits et battue par des bourrasques de vent, une collision frontale s'est produite, mardi vers 16 h 30, non loin du carrefour avec la nationale 88, qui mène à Langogne.-----L'origine de cet accident demeure à élucider, mais la chaussée était partiellement enneigée et donc parfois glissante, et le brouillard a pu gêner la visibilité de l'un des chauffeurs lors de ce choc frontal. Suite à cet accident mortel, les services de gendarmerie, en charge de l'enquête, lancent un appel à témoin. Il en est de même pour l'accident impliquant un poids lourd qui s'est produit à peu de distance sur la RN 88 à la même heure.

Un bien triste bilan pour le département
Si entre 2014 et 2015, le département enregistre un nombre de blessés en baisse de 8,6 % (160 contre 175 l'année dernière), les accidents corporels restent stables : 139. C'est surtout le nombre de morts sur les routes qui inquiète les autorités : 27 victimes dans 22 accidents en 2015, contre 19 en 2014 dans 16 accidents.
Parmi les victimes, les 18-25 ans sont les plus impactés. Ils représentent 29 % des accidents mortels alors qu'ils ne constituent que 9 % de la population. Notons enfin que les alcoolémies sont en hausse de 11 % (le nombre de rétentions reste stable), et les conduites sous l'emprise de produits stupéfiants ont augmenté de 38 %. L'intensification des contrôles explique cette hausse.

M.P.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire