Pour l'évêque du Puy Luc Crépy, au bout d'un an, un premier bilan

mar 16/02/2016 - 13:31 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

Il était venu se présenter à la presse et visiter la Haute-Loire le 19 février 2015, alors qu'il n'a officiellement pris ses fonctions que lors de son ordination, le dimanche 12 avril 2015. Mgr Luc Crépy succèdait alors à Mgr Henri Brincard, décédé le 14 novembre 2014 à l'âge de 75 ans, après 25 ans à la tête du diocèse de Haute-Loire. Ses obsèques avaient réuni plusieurs centaines de personnes en la cathédrale du Puy, dont d'importantes personnalités politiques et spirituelles.
Avant même sa prise de fonction, nous avions eu la chance de recevoir Luc Crépy lors de la première émission du Scan (peut on parler de baptême ?), début mars, pour une vingtaine de minutes d'entretien filmé, où il avait notamment évoqué la sexualité des prêtres, mais aussi les relations entre le diocèse du Puy et les politiques locaux sans oublier une question cruciale : le catholique pratiquant est-il devenu une espèce en voie de disparition ?

Les premiers jalons de sa feuille de route
Depuis maintenant presqu'un an qu'il est à la tête du diocèse du Puy-en-Velay, Mgr Luc Crépy nous livre ses premières impressions. Et les premiers jalons de la route qu'il a décidé d'emprunter avec, en ligne de mire, le jubilé qui débute le 23 mars prochain pour une durée de cinq mois. Au moins 50 000 pèlerins devraient arpenter les rues du Puy à cette occasion.

Pas de Pape mais le cardinal de Rome et une messe du 15 août depuis le jardin Henri Vinay
S'il avait été question d'inviter le Pape pour ce fameux jubilé (une invitation avait été transmise), il faudra se contenter d'un autre invité de marque, mais de moindre renommée, avec le cardinal de Rome, Stella Benianimo, préfet de la congrégation pour le clergé. Enfin la messe du 15 août devrait être donnée au jardin Henri Vinay, avant que la procession ne regagne la cathédrale.

"Un bilan heureux"
Mgr Luc Crépy, quel bilan dressez-vous au terme d'un an à la tête du diocèse du Puy-en-Velay ? Quel regard portez-vous sur la Haute-Loire ?


"L'histoire de la Haute-Loire est marquée par la présence extrêmement nombreuse de religieux et religieuses

Il s'agit d'un département très marqué par la religion. Les communautés religieuses y sont-elles toujours aussi présentes ?

 


"On partage beaucoup de points communs avec les maires"
Quel type de relation entretenez-vous avec les élus, principalement les maires, que vous rencontrez régulièrement ?

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire