Pour le coach du Puy Foot, 'la Haute-Loire mérite un club à un niveau supérieur'

ven 24/10/2014 - 13:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Une nouvelle année sportive, c’est des week-ends chargés en matchs. Mais comment choisir quelle équipe supporter ? Zoomdici a contacté cinq entraîneurs des sports collectifs majeurs de Haute-Loire et leur a demandé de vous aider à faire votre choix. Entre hand, basket, foot, volley et rugby, nous n’aurez plus d’excuse pour ne pas sortir banderoles, écharpes et cornes de brume !

Pour le quatrième volet de la série, nous avons mis à contribution Roland Vieira, entraîneur de l'équipe masculine de CFA2 du Puy Foot.

Ce samedi 25 octobre, Le Puy Foot affronte Saint-Georges-les-Ancizes au stade Massot, à 18h, dans le cadre du sixième tour de Coupe de France.

Quel est votre ressenti sur l'évolution du club au cours de ces deux-trois dernières années, à la fois sur le plan sportif et sur le plan structurel ?
Sur le plan sportif, le club a progressé avec l’augmentation du niveau de la poule de CFA2 depuis ces deux dernières années. Les arrivées de joueurs de niveaux supérieur ont aussi permis aux joueurs ponots d’élever leurs niveaux. Sur un plan structurel, l’évolution est aussi positive avec un organigramme qui précise les missions de chaque membre du bureau et de l’implication de bénévoles - que nous remercions de leur aide quotidienne - sur des tâches précises. Le tournoi de fin de saison à Massot permet aussi de rassembler de nombreuses associations autour du football, dans un climat festif et chaleureux.

Quel est l'objectif pour cette saison ? Peut-on objectivement espérer un meilleur parcours que la saison dernière ?
Nous travaillons toute l’année pour progresser et espérer finir le plus haut possible dans notre championnat. Nous mettons tout en œuvre pour produire un bon parcours en coupe de France. Je pense que l’équilibre entre les arrivées et les départs n’était pas suffisant en début de saison et nous avons pris notre temps pour remédier à ça. Depuis l’arrivée de nouveaux éléments, nous avons un groupe d’aussi bonne valeur que la saison précédente. Et la saison nous dira s’il n’est pas même meilleur.

Vous êtes dans la poule F de CFA2, comment jugez-vous son niveau ?
C’est une des poules la plus relevée du championnat mais le jeu est de qualité et nous correspond bien. Dans une poule du Sud, moins relevée, nous aurions peut-être eu plus de difficultés compte tenu des longs déplacements et du jeu beaucoup plus fermé.

Quels seront vos principaux adversaires cette année ? Quels sont les trois matchs à domicile à ne pas manquer ?
Dans cette poule, aucun match n’est facile. Notre principal adversaire est nous même ; je pense que notre groupe est capable de rivaliser avec n’importe quelle équipe de ce championnat. Il faut simplement développer un esprit encore plus compétitif et être capable d’être plus exigeant chaque week-end.

Les matchs à ne pas manquer à mon sens sont les derbys, bien sûr : Clermont (11 avril, à Massot), Andrézieux (7 mars, à Massot) et Cournon (31 janvier, à Massot).

Quels départs ont affecté votre collectif ? Quels secteurs ont été renforcés à l'intersaison ?
Je pense qu’aucun départ n’a affecté notre effectif, sans faire offense aux joueurs partis, car nous avons su les remplacer par des joueurs de très bonne qualité.

Est-ce que le reste du club bénéficie (ou est affecté) des résultats de l'équipe phare ?
Oui, bien sûr. Je pense l’équipe première n’est pas la seule chose importante au club, loin de là, mais elle est tout de même la locomotive. L’équipe réserve est très importante pour la fin de la formation et c’est un véritable laboratoire pour l’équipe première. Elle permet d’évaluer les joueurs capables en fin de saison ou en cours de saison d’intégrer la première.

L’équipe féminine emmène une touche moderne au club, sachant que beaucoup de choses sont mises en place pour promouvoir le football féminin. Et le travail qui est fait dans toute la section féminine au club est vraiment de qualité donc nous en sommes très fiers. Pour les jeunes, l’école de foot est une vitrine aussi importante à mes yeux que l’équipe première. Pour la préformation et la formation, l’objectif du club est de constituer des groupes homogènes dès les U12 pour faire progresser les enfants.

Pourquoi venir voir votre équipe, votre sport, et pas un autre ?
Pour mes beaux yeux ! Et aussi parce que le foot est un sport sans aucune tricherie avec de fortes valeurs humaines et que notre bière* est meilleure qu’à Chadrac, Blavozy ou Polignac.

Sentez-vous que le public de Haute-Loire est attaché à ce sport ?
Oui, mais je pense que notre enceinte sportive ne met pas aujourd’hui en avant le travail qui est fait en terme de football et que la Haute-Loire mérite un club à un niveau supérieur que celui de CFA2

Deux bonnes raisons, auxquelles on ne penserait pas, de venir au stade cette année ?
Notre équipe est cosmopolite et très attachante, avec beaucoup de joueurs simples avec de belles valeurs. Et pour tout nouveau spectateur, notre président offre la première tournée !

*à consommer avec modération

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire