Portes ouvertes au Caarud du Puy : "découvrir le monde des usagers de drogue"

Par EMa sam 18/03/2023 - 15:30 , Mise à jour le 18/03/2023 à 15:30

L’association Addictions France gère, entre autres, un Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des risques pour Usagers de Drogues (CAARUD) depuis vingt ans. À cette occasion, le jeudi 16 mars, le centre du Puy-en-Velay a organisé une journée portes ouvertes à destination des professionnels du médico-social. Objectif : découvrir ou redécouvrir cette activité et venir rencontrer les acteurs de ce monde.

Lors de cette journée au CAARUD du Puy, situé au 2 rue des Tanneries, les professionnels du médico-social ont pu découvrir tout ce que le centre propose et la manière dont il fonctionne.
Un CAARUD est une structure qui accueille des personnes qui sont dans la consommation de substance licite ou illicite. L’objectif de ces centres en général, est de diminuer les risques possibles et les dommages qu'occasionnent la consommation.

« Ça passe par l’accueil collectif : par exemple, les usagers de drogues peuvent venir prendre une collation, se reposer, prendre soin d’eux avec l’espace hygiène et l’infirmerie, et puis avoir accès à des outils de prévention et de réduction des risques et des accompagnements par les différents professionnels (infirmiers, travailleurs sociaux, psychologues) », a détaillé Stéphane Michel, chef de service au Puy pour Addictions France

Échange sur l'expo vulgarisant la réduction des risques et des dommages
Échange devant l'expo vulgarisant la réduction des risques et des dommages Photo par Martinet Enzo

 

« Avec cette porte ouverte, c’est l’occasion pour nous de faire connaître ce dispositif, de manière à ce que les professionnels du secteur médico-social puissent nous orienter avec des informations plus précises des usagers qui sont dans la consommation et qui aurait besoin de nos services ».

Des expos et une frise pour mieux comprendre les risques

Pour cette journée, les usagers ont aussi mis la main à la pâte en proposant une exposition de photos de ce qui représentaient pour eux leurs quotidiens d’usagers de drogue. Une deuxième exposition a aussi été mis à disposition vulgarisant la réduction des risques et des dommages. À découvrir aussi, une frise de la réduction des risques et des dommages qui est née en particulier dans les années 1980 avec l’arrivée du SIDA. Et puis un affichage des différents moyens de prise de consommation de drogues.

À noter que la CAARUD du Puy-en-Velay a une File Active (nombre d’usagers que le centre accompagne et qui sont venus au moins une fois dans l’année) de 250 à 300 personnes.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire