Pôle d'échange intermodal du Puy : la mise en service mais...

mer 16/12/2015 - 16:27 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

C'est la énième conférence de presse autour du Pôle d'échange intermodal (PEI), mais cette-fois, ce devrait être la dernière. Ce mercredi 16 décembre 2015, les élus de la mairie et de la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay ont voulu annoncer la mise en service du PEI. Malheureusement, entre les différents discours tenus... difficile de s'y retrouver.

Des nouveaux quais
"Début janvier, les cars de transports scolaires rejoindront le PEI", explique sobrement le maire Laurent Wauquiez. En aparté, il nous a été expliqué que ce changement ne serait appliqué qu'en septembre pour ne pas perturber l'organisation en plein milieu d'année scolaire. Seize nouveaux quais ont été créés pour accueillir les autocars de transports interurbains, les TER de la SNCF, et les bus scolaires Tudip de l'Agglo. Les transports pourront rejoindre la RN 88 plus vite puisque le PEI est relié à la rue de la Gazelle, au niveau de l'avenue des Belges. Malgré les difficultés de circulation notamment sur cette avenue, Laurent Wauquiez assure : "Ça va considérablement améliorer les conditions de circulation même si l'Etat a pris du retard pour le doublement du pont SNCF".

Tudip ou pas Tudip ?
"Il y aura seulement un arrêt de bus, déclare Laurent Wauquiez, le départ restera en bas du Breuil." Quelques minutes plus tard, Michel Joubert s'étrangle : "Bien sûr que les bus Tudip seront là !, avant de clarifier, Il y aura toujours des arrêts vers la pharmacie Centrale, mais les Tudip seront là." Ce qui paraît logique étant donné que la boutique des bus sera installée sur ce nouveau site. Lors de la visite du local, rouge et gris, le maire dit : "De quelle couleur sera la banque ? Rouge ? Ça va faire beaucoup de rouge... Non, prenez en une en bois, ça fera plus chaleureux". 

Le changement, c'est maintenant... ou plus tard
"On se prépare au contournement", justifie le maire du Puy. Cela voudrait-il dire que la circulation du centre-ville pourrait être chamboulée à court ou moyen terme ? Que nenni. "Je ne suis pas un adepte de ça. Souvent quand on change, ça a plutôt tendance à se dégrader, tranche le maire, l’idée c’est de déplacer les endroits où on a des bouchons inutiles." Michel Joubert, président de la Communauté d'agglomération ne semble pas du même avis :


Même prix, plus loin
Les 180 nouvelles places de stationnement du PEI seront payantes, au même tarif qu’en centre-ville, avec une demi-heure gratuite. "C’est plus avantageux sur les parties longue durée avec notamment des locations pour les personnes qui travaillent en ville", précise Laurent Wauquiez qui veut inciter les ----L'Union européenne a octroyé plus de 3M€ à l'agglo du Puy pour des projets d'urbanisme. Parmi les pistes envisagées : piétonisation, démolitions et reconstructions au Val-Vert, suppression du boulevard du Breuil à 2x2 voies pour relier ville haute et ville basse, et le PEI. En savoir +
-----automobilistes à se garer sur ce nouveau parking. Les élus veulent faire un point de convergence de tous les moyens de transport. Ils sont persuadés que les automobilistes vont adopter ce nouveau parking, pourtant excentré. Celui-ci devrait être ouvert au public dès janvier, peut-être, gratuitement dans un premier temps. Là encore, les discours divergent.

Parmi les aménagements, les camping-cars auront 26 emplacements réservés. La voie verte sera d'ailleurs reliée au PEI. "Et avec la voie verte de l'Emblavez puisqu'ils feront partie de la nouvelle Agglo. Si le Mézenc avait été malin, ils seraient reliés aussi", tacle Laurent Wauquiez en riant.

Malgré le manque de visibilité, sur les informations mais aussi sur place à cause du brouillard, toutes les personnes se sont accordées pour prendre la pose à côté du futur président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Emma Jouve 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire