Place aux récompenses de la CCI pour les entreprises de Haute-Loire

lun 19/01/2015 - 17:12 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

Le théâtre du Puy était comble ce lundi 19 janvier 2015, avec environ un demi-millier de personnes venues assister à cette douzième édition des Trophées de l'économie locale organisée par la CCI. Une manifestation qui prime les créations, innovations et autres talents "made in Haute-Loire".
A travers la remise annuelle de ses Trophées, la CCI de Haute-Loire souhaite mettre à l'honneur ces femmes et ces hommes qui, grâce à un bel esprit d'entreprendre, font la richesse du territoire.
Retour sur cette soirée marquée par la mise en lumière des entreprises altiligériennes entrecoupée d'un show musical et humoristique de Roberto d'Olbia, intitulé « Piano on the Rock », qui a fasciné le public présent.

Des secteurs en difficultés
A l'heure de dresser le bilan de l'année écoulée, Jocelyne Duplain, Présidente de la CCI de Haute-Loire depuis quinze ans, a relevé "une situation assez correcte", avec un volume d'affaires convenable même si les marges sont en baisse, notamment à cause de l'augmentation des charges. Le bilan est plus sombre concernant les commerces e proximité : "la baisse du pouvoir d'achat et l'augmentation des achats sur le web ont fait baisser le panier moyen des commerces de proximité du département, et cette tendance est confirmée par les soldes d'hiver". 
Autres secteurs en difficulté : le BTP, et surtout les travaux publics, mais aussi le textile. Elle note aussi de nombreuses défaillances d'entreprises en fin d'année dans les TPE, et dans une moindre mesure dans les PME, "et ce sera d'actualité en début d'année 2015".

"L'innovation et l'international, les deux axes majeurs de développement pour nos entreprises"
Au rang des satisfactions, on retrouve l'agroalimentaire, "avec des métiers de niche". L'industrie mécanique se porte également plutôt bien en Haute-Loire pour le ferroviaire et l'aéronautique, beaucoup moins bien pour l'automobile. Pour elle, "l'année 2015 sera elle aussi une année difficile, les entreprises doivent poursuivre leur adaptation" et "il faudra être flexible par rapport au carnet de commandes".
Enfin, Jocelyne Duplain a souligné en guise d'optimisme pour 2015 la baisse des taux d'intérêt, la baisse du prix du pétrole (et d'autres matières) et la parité euro dollar avant de conclure : "pour 2015, nos chantiers seront les mêmes : l'innovation et l'international, les deux axes majeurs de développement pour nos entreprises".

La loi de finances a considérablement réduit le budegt des CCI, alors comment faire pour tout de même organiser une soirée comme celle-ci ? La réponse de Jocelyne Duplain au micro de Zoomdici.


Intermède musical et humoristique

Artiste aux talents multiples, Roberto D’Olbia a assuré l'intermède musical de la soirée. Ce pianiste virtuose possède des dons d'imitateur et d’humoriste. Il mêle sans complexe tous les genres musicaux : il attaque Bach, Mozart, Beethoven, Chopin…puis explique les douces vertus du Blues en dérapant dans la variété internationale et française avec les Beatles, Elton John, Freddy Mercury, Gainsbourg…
Mimiques malicieuses, bavard impénitent, Roberto d'Olbia plagie un air de Verdi avec une voix de baryton et contre-ténor, chante Piaf de façon troublante et revient jouer avec maestria un morceau de Nat King Cole. Epoustouflant, il a mis le moral au beau fixe de toute l'assistance.

  • Retrouvez le palmarès complet des trophées de la CCI ci-dessous :

La chaudronnerie Fayolle primée dans la catégorie "Création / reprise d'entreprise"
Créée il y a 53 ans, la société Fayolle est spécialisée dans la tôlerie-chaudronnerie. Elle dispose d’un grand savoir-faire historique de production dans la découpe laser, le poinçonnage, le pliage et la soudure. Alors que les grands découpeurs sont ultra-spécialisés, cette société intègre plusieurs opérations pour être en mesure de proposer la réalisation de sous ensemble, produits en petites et moyennes quantités à ses donneurs d’ordre.
Jean-Marc Defour, fort de son expérience et de son réseau qu’il a construit en dix années chez Foretec (aéronautique, nucléaire, pétro-chimie, armement, etc…), il a racheté cette entreprise en juillet 2013. Il entend également faire évoluer le business model de Fayolle vers un profil de « sous-ensemblier » plus complet et plus intégré. L'entreprise, basée à Yssingaeux, compte aujourd'hui vingt employés.

La SARL Durand Philippe récompensée dans la catégorie "Innovation"
La société de Philippe Durand est spécialisée dans le pavage et aménagement urbain. L’entreprise a inventé un procédé innovant pour découper les galets destinés au pavage. Elle a fabriqué ses propres machines pour les réaliser. Une invention pour un nouveau mode de découpage des galets.
Elle a réalisé tout l’aménagement de la place de l’Hôtel de ville à Montpellier, en collaboration avec l’architecte Jean Nouvel. Elle propose une utilisation innovante de galets qui répond aux critères d’accueil pour les personnes à mobilité réduite. Installée à espaly-Saint-Marcel, l'entreprise recense 44 employés.

L’entreprise Présence au quotidien obtient le trophée "Services"
Cette entreprise a été créée en 2011 à Sainte-Sigolène et est gérée par Anne Guillemard et Joëlle Darson, deux jeunes femmes de même pas 30 ans et faisant preuve de beaucoup de dynamisme afin de développer leur activité de manière exponentielle puisque l’entreprise compte aujourd’hui environ 30 salariés (20 équivalent temps plein), tous embauchés en CDI. Très investies au sein du Groupement Régional des Entreprises de Services à la Personne (GRESAP), elles travaillent activement dans la reconnaissance des entreprises de services à la personne auprès de tous leurs prescripteurs et notamment du Conseil Général.
D’une manière générale, les entreprises de services à la personne génèrent bon nombre d’emplois répondant à un besoin croissant de la population en matière de dépendance, de vieillissement ou de garde d’enfants à domicile. Plus récemment, les deux jeunes femmes se sont associées avec Patrick Souveton, gérant d’une entreprise de services à la personne à Loudes, pour créer une structure dédiée au Puy-en-Velay, sous l’enseigne Présence au quotidien Le Puy-en-Velay.

Dans la catégorie "Développement durable", Altriom hérite du trophée
La société Altriom, implantée à Polignac, est née de l’expertise du Groupe Vacher et des dirigeants, la famille Charreyre qui travaille dans le tri des déchets depuis 20 ans. Altriom, est un processus révolutionnaire dans la gestion des déchets ménagers, c’est un projet extrêmement innovant, le premier au monde ! Avec ce procédé innovant, conçu par Fabien Charreyre, le groupe Vacher est en concurrence directe avec des groupes internationaux du secteur des déchets.
Création de 15 emplois, recrutement avec le dispositif AFPR (Action de formation préalable à l’emploi), la dynamique est positive. La vente de ce procédé à l’international est en cours. Il a actuellement été présenté à 13 délégations étrangères. La Communauté d’Agglomération du Puy-en-Velay a très récemment reçu le prix spécial des Trophées Eco-action remis par l’association les Echos Maires, pour le centre de tri et de valorisation des ordures ménagères Altriom, qui compte 20 salariés.

L'Auberge de Chamborne primée dans la catégorie "Tourisme"
Jeune professionnel (CAP + expériences) issu du secteur d’implantation (Félines) et ayant vivement souhaité s’installer sur son territoire d’origine, Victor Rassat n'a même pas 30 ans mais la volonté tenace de créer, en dépit des difficultés de faire croire en lui et en son projet, une auberge et un multiple rural : bienvenue à L'Auberge de Chamborne, restaurant, traiteur et chambre d'hôtes à Félines.
Il a du lutter contre les préjugés : jeune, territoire difficile, loyers élevés… Cette personne de bon sens, mûr pour son âge, opiniâtre et ayant rencontré des difficultés sur son parcours, mais les ayant toutes surmontées, tient à valoriser les circuits courts d’approvisionnement grâce à ses parents agriculteurs implantés sur le plateau casadéen. Sa cuisine de qualité est très appréciée et les soirées y sont animées. Il a connu un très bon développement du Chiffre d'affaires en moins de 3 ans dans son entreprise qui compte désormais quatre salariés (y compris le chef d'entreprise).

Des produits biologiques de Haute-Loire vendus dans le monde entier : Helpac remporte le trophée "International"
C’est au cœur de l’Auvergne, dans le Parc du Livradois-Forez, région abritant une nature préservée et d’une grande diversité florale, que la distillerie De Saint-Hilaire a choisi de s’installer, il y a plus de 20 ans. Par son action, elle participe ainsi au développement local en confiant à des producteurs de proximité la culture et la cueillette des plantes médicinales et aromatiques. Cet approvisionnement se fait bien entendu dans un souci de respect de l’environnement et de gestion de la ressource. Le choix de proposer presque exclusivement des produits biologiques est une volonté forte de l’entreprise, c’est aussi la garantie pour les utilisateurs de disposer de produits sains et naturels de grande qualité.
Sur un marché en pleine expansion, la société Helpac déjà très présente sur le marché français souhaite aujourd’hui trouver des relais de croissance à l’export avec l’ambition de devenir rapidement un spécialiste « bio » de la santé et du bien-être. Elle s’est donné les moyens de ses ambitions en recrutant en début d’année une responsable export, pour mettre en place une stratégie export. Parallèlement elle s’est inscrite au programme Performance Commerciale International 2014, programme d’accompagnement de la CCI à l’Export. L’entreprise de 15 salariés a participé aux salons de renoms dans ce secteur : Allemange, Chine, USA, Japon, Suisse.

Dans la catégorie "Commerce", la palme pour concept Habitat
Expert-Comptable de profession dans un cabinet à Paris, Yannick Debard a tout lâché pour reprendre l’entreprise familiale qui s’essoufflait quelque peu. Installé sur la Zone d’Activité de Polignac, il est aujourd’hui propriétaire de plusieurs magasins et propose tout ce qui a trait à la maison et au confort : cheminée, salle de bain, cuisine, en passant par la literie, la décoration… Mais ce que Yannick Debard a créé c’est avant tout un nouveau concept.
En effet, au Puy-en-Velay, il a souhaité ouvrir un magasin en centre-ville dédié à l’architecture d’intérieur, ce qui lui permet d’avoir une vitrine pour générer du trafic dans ses magasins implantés sur la zone commerciale de Polignac. L’objectif du magasin de centre-ville : créer un lieu cosy destiné à regrouper les différents savoir-faire des enseignes implantées sur la plaine de bleu à Polignac. L'espace Concept Habitat est équipé d'une cuisine, il peut en fonction, accueillir des cours de cuisine ou de pâtisserie, des dégustations œnologiques et plus largement des évènements gastronomiques. Le concept : planifier avec les chefs, les cavistes du Puy et de la région, quelques heures en journée ou en soirée pour se faire plaisir en découvrant des nouvelles créations culinaires, des nouveaux vins… Ce nouvel espace d'architecture d'intérieur peut aussi accueillir des artistes à l'occasion de vernissages. Il est également possible d'y programmer des réunions commerciales et de clubs services avec service traiteur. L'entreprise recense cinq salariés.

L'entreprise ABI Profils récompensée dans la catégorie "Développement Industriel"
Experte dans l’extrusion et la coextrusion des matières plastiques, ABI Profils, basée à La séauve-sur-Semène, est positionnée sur tous les secteurs où les profilés et tubes plastiques techniques sont utilisés, comme par exemple, l’automobile, le bâtiment, le para-médical, le lean-manufacturing, les sports & loisirs, la publicité sur les lieux de vente (PLV), l’emballage et le conditionnement, le balisage et la signalisation, les biens de consommation. Des secteurs multiples et variés où ABI Profils déploie son savoir faire et intervient depuis l’analyse de faisabilité jusqu’à la livraison du produit fini conforme aux exigences du client.
L’expérience, l’innovation et le savoir faire sont les principaux atouts de cette équipe de 26 salariés. Une équipe d’ingénieurs et techniciens formés à la transformation de nombreux polymères met en œuvre les documents de suivi et les outils de transformation pour fournir un produit conforme en phase avec le cahier des charges. La société en développement est en train de construire une nouvelle usine à Monistrol-sur-Loire.

Un premier trophée "coup de coeur" pour... la CCI de Haute-Loire
Initiative de la CCI Haute-Loire, l'opération Happy Client ?aide à promouvoir le commerce de proximité en permettant aux commerçants du Brivadois de donner la parole à leurs clients. Les commerçants adhérents s’engagent à  respecter une charte qualité en 16 points affichée dans leur magasin, qui va de la propreté de l’enseigne jusqu’au « bonjour » tant apprécié et parfois oublié, charte qui garantit la meilleure qualité de service, de conseil et d’accueil aux clients.
Pour ces derniers, c’est l’occasion de dire à leurs commerçants combien ils les apprécient, ou de faire savoir les améliorations qui pourraient être apportées au service qu’ils rendent au quotidien, mais toujours dans le respect des personnes. L’échelle d’évaluation va de 1 à 5 étoiles. Pour ce faire, il suffit pour le client de scanner avec un téléphone mobile, le QR code Happy Client affiché chez le commerçant participant, et de donner son avis sur le commerce fréquenté. Si on n’a pas de téléphone mobile, il suffit  alors d’aller sur le site officiel de Happy Client et de donner son avis sur le commerce. Le but de cette opération est de valoriser, voire de faire progresser, la qualité des commerces de proximité du Brivadois, en donnant la parole aux clients.

Un second trophée "coup de coeur" pour Adjao
Viviane Royer et Michel Philibert ont fait le choix de travailler ensemble. C’est entre Queyrières et Le Chambon sur- Lignon, qu’ils ont trouvé le souffle d’une seconde vie et installé leur atelier, consacré à la création de meubles, luminaires et autres objets de décoration pour la maison. Ces objets de décoration originaux et contemporains haut de gamme sont notamment confectionnés en bois flotté. L’entreprise fabrique à 100% en Haute-Loire (assemblage dans leur atelier à Queyrières) et fait appel à des sous-traitants locaux. Le démarrage de l’activité a été long, mais l’entreprise est aujourd’hui en développement très fort (notoriété qui s’accentue) et son chiffre d'affaire en 2013 est en hausse de 66%, en grande partie grâce au développement export, et les chiffres 2014 sont encore plus encourageants.
Les produits Adjao sont aujourd’hui reconnus par les designers et les décorateurs d’intérieur. Adjao participe à des salons de référence comme Maison et Objets à Paris, le salon du meuble de Stockholm, Interior Life Style à Tokyo ou encore Index Dubaï. Elle vend aujourd’hui dans de nombreux pays de Scandinavie, du Moyen-Orient, ou encore au Japon, en Italie, en Suisse, en Allemagne et en Autriche.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire