Photos : ce sont les Ponots de demain

sam 30/03/2019 - 21:00 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:56

Sourires et la bonne humeur étaient de mise ce samedi après-midi à l’hôtel de ville du Puy-en-Velay. Les élus municipaux accueillaient les nouveau-nés de l’année 2018 et leurs familles pour la traditionnelle fête des bébés.
Un stand de maquillage artistique était proposé, ainsi que des sculptures de ballons. La compagnie "Nid de poule" a proposé un théâtre musical intitulé Cocotte. Un moment convivial pour les familles, qui ont pu profiter d’un goûter, ainsi que d'un petit cadeau.
Pour la municipalité, cette cérémonie est aussi l’occasion de rappeler que la ville appartient au réseau "Ville amis des enfants" de l'UNICEF.

Un total de 191 bébés
En 2018, 177 enfants sont nés au Puy-en-Velay (89 garçons et 88 filles). Jeanne Rolland, née le 2 janvier 2018, a ouvert le bal des naissances alors que c’est Lana Baïtiche, née le 29 décembre, qui a tiré le rideau. A ces naissances il faut ajouter 14 enfants nés hors commune mais dont les parents sont domiciliés au Puy-en-Velay, ce qui porte le total à 191 bébés, soit 22 de plus qu’en 2017.
"On a besoin de repeupler la ville et c’est avec un grand plaisir qu’on vous accueille parmi nous", a déclaré le maire Michel Chapuis. Cette année 2018 a été marquée par plusieurs naissances de jumeaux (cinq paires) et même une naissance de triplés.

----Le mois de février, bien qu’étant le plus court, est celui qui a vu le plus de naissances au Puy en 2018 : 21. C’est en octobre que la maternité a vu le moins de nouveaux-nés arriver, avec onze naissances seulement.-----Les prénoms les plus donnés en 2018
Côté garçons, ce sont les prénoms Léon et Mohamed qui se sont démarqués : ils ont été donnés quatre fois chacun.
Côté filles, Aliya a la cote : il a été donné trois fois en 2018 avec ce-pendant trois orthographes différentes : Aliya, Aliyah et Alyah. Inès a aussi été donné trois fois. 

Notre galerie photo

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire