Permis de conduire : Une lourde page rose qui se tourne

Par Nicolas Defay jeu 08/12/2022 - 17:00 , Mise à jour le 08/12/2022 à 17:00

Pendant plus de 30 ans, innombrables sont les altiligériens qui ont décroché (ou pas) le précieux passeport rosé sur le parking d’Aiguilhe. À présent, depuis le 8 décembre 2022, le nouveau centre d’examen du permis de conduire est installé sur le site de l’Afpa de Blavozy.

Vous vous souvenez de cet endroit ? Le fameux parking poids-lourd à Aiguilhe. Celui-là même où, tremblant dans le froid de l’hiver ou par l’appréhension du moment, transpirant sous le soleil de l’été ou de la crainte de l’instant, vous attendiez votre tour, là, debout sur le bitume, pas fier du tout dans vos petits souliers.

Vous regardiez alors vos frères et sœurs de misère, tous embarqués dans le même bateau (ou la même Peugeot 205), s’installer un à un à côté du redouté inspecteur pour 20 minutes d’angoisse à travers le Puy-en-Velay et au-delà.

L’ancien centre d’examen au permis de conduire restera utilisé par les auto-écoles et l’entraînement des élèves

Le parking poids-lourd à Aiguilhe, cet espace de goudron qui a essuyé bien des larmes de joie ou de peine, a officiellement pris sa retraite. Désormais, c’est dans l’enceinte du centre de formations de Blavozy, l’Afpa, que les candidats au permis de conduire deviendront de nouveaux conducteurs...ou resteront piétons.

« Les locaux, les pistes et le centre d’examen sont opérationnels en fait depuis un an maintenant, précise Eric Étienne, Préfet de la Haute-Loire. Mais ce 8 décembre 2022 inaugure pleinement ce nouveau lieu. Cette opération est maintenant totalement bouclée sur le plan matériel et financier ».

Dans l'une des salles du nouveau centre d'examen du permis de conduire.
Dans l'une des salles du nouveau centre d'examen du permis de conduire. Photo par Nicolas Defay

11 000 examens au permis de conduire chaque année en Haute-Loire

Entre l’ancien centre dénué de tous locaux et les bâtiments neufs et spacieux installés à l’Afpa, la différence est abyssale. Les 350 000 euros injectés par l’État ont servi à ériger une structure moderne, sur deux niveaux, juste en face des pistes rénovées pour l’occasion. « Les conditions d’accueil étaient clairement déplorables sur le parking d'Aiguilhe, assène Eric Etienne. Les inspecteurs, les formateurs et les élèves, tout le monde est à présent dignement accueilli. »

Le nouveau centre d’examen a été conçu par l’architecte ponot Justin Fargier

D’après les chiffres de la préfecture, environ 11 000 examens au permis de conduire sont enregistrés chaque année en Haute-Loire (7 500 pour les voitures, 2 500 pour les poids-lourds et 1 000 pour les motos). Le taux de réussite au permis B est de 60 %, 80 % pour celui de la Moto (A) et même ratio pour le Poids-Lourd (C).

Justin Fargier, l'architecte du nouveau centre d'examen.
Justin Fargier, l'architecte du nouveau centre d'examen. Photo par Nicolas Defay

« Un tiers des accidents mortels sont dus à l’effroyable trio, alcool, stupéfiants et vitesse ! »

« Les quatre agents du Service de Sécurité Routière navigueront entre la préfecture au Puy et l’Afpa de Blavozy, ajoute Eric Etienne. Ils assureront l’accueil et les dossiers et vérifieront que tout se passe bien. » Le Préfet souligne aussi : « Les examens au Code de la route ou encore les actions de sécurité routière se feront également ici ».

À ce propos, il rappelle le bilan catastrophique concernant le nombre de morts sur les routes de Haute-Loire. Depuis le début de l’année 2022, 31 personnes sont ainsi décédées. Un constat qui s’affiche comme étant le plus élevé depuis plus de 15 ans. « Un tiers des accidents mortels sont dus à l’effroyable trio, alcool, stupéfiants et vitesse ! C’est un tiers de trop qu’on peut éviter si tout le monde respecte la loi et les règles ! »

« Une preuve de notre volonté à faire revivre l’Afpa »

Nathalie Malatrait, Directrice de l’Afpa, se réjouit de cette inauguration. La présence du Service de la Sécurité Routière dans le centre blavozien va générer chaque année un loyer de 30 000 euros. « Et c’est aussi une preuve de notre volonté à faire revivre l’Afpa, de porter de nouveaux projets pour le territoire et montrer que l’on peut innover à tout instant », partagera-t-elle devant un auditoire composé, entre autres, d’élus municipaux, départementaux et régionaux.

Les pistes ont été refaites juste en face des locaux flambant neufs.
Les pistes ont été refaites juste en face des locaux flambant neufs. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire