Peintures, sculptures, Puis Deux Lumières

sam 11/08/2018 - 14:09 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

L’exposition se nomme « La Chapelle de la Visitation et Puis Deux Lumières ». Elle a débutée le 11 août et se terminera le 2 septembre. Une exposition composée d’une quarantaine de peintures et sculptures, réalisées par deux artistes locaux Sébastien Alibert et Armel Jullien. Ils ont la chance de pouvoir investir la Chapelle de la Visitation, un lieu atypique autrefois lieu de culte, tribunal révolutionnaire, puis gymnase. Une dernière mise en lumière artistique avant que ce lieu soit racheté.

« Un nom qui porte à rire »
Le nom de l’exposition fait évidemment référence au fameux « Puy de Lumière » de la ville du Puy-en-Velay. « Notre exposition est en quelques sortes un éclairage. Nous souhaitons donner aux gens une certaines lumière avec nos œuvres » justifient les deux artistes. « Mais ce nom porte à rire ! ».
Quant au lieu de l’exposition, la Chapelle de la Visitation, elle est toujours la propriété d’une élève de Sébastien Alibert. C’est pourquoi les deux artistes ont eu l’occasion d’exposer dans ce lieu mystérieux, avant qu’il ne soit racheté par la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.
Un lieu laissé tel quel pour l’occasion « Nous n’avons quasiment rien nettoyé. Il y a de la poussière par terre et des impacts de plombs sur les murs, de l’époque où le lieu servait de salle de tir » plaisantent les exposants.

La place de l’Homme dans la nature
Armel Jullien, 47 ans, habitant de Ussel, près de Costaros, est peintre depuis l’âge de 20 ans. Il réalise des peintures à l’huile, sur toile, avec comme principale source d’inspiration, la place de l’homme dans la nature. « Je veux transmettre une émotion » explique l’artiste. « Je ne veux pas imposer un message précis avec mes œuvres. Chacun se crée sa propre histoire » déclame-t-il. Très porté sur les portraits, le diplômé de l’école d’art graphique de Tours, met en scène dans des peintures, des moments de la vie quotidienne, à travers des grands tableaux très colorés.

----Découvrez l'univers d'Armel Jullien et de Sébastien Alibert sur leurs sites Internet.----- Un air de Rodin et Claudel
Sébastien Alibert a 40 ans et vit au Puy-en-Velay. Jeune, il fait les Beaux-Arts à Saint-Etienne. Aujourd’hui, il donne des cours de dessin, peinture, linogravure, sculpture et modelage à l’atelier « Le Terrier » situé rue Chaussade au Puy-en-Velay.
D’abord peintre, ce dernier a récemment pris un tournant vers la sculpture. Également très inspiré par l’Homme, son œuvre dénote malgré tout avec celle d’Armel Jullien. Des sculptures plus sombres, plus minimalistes, que les tableaux colorés qui les entourent. « Je m’inspire de l’attitude de personnage que je saisis dans les films. Mais également de sculpteurs célèbres, tels que Rodin et Claudel » explique l’artiste-sculpteur.

L’exposition a lieu jusqu’au dimanche 2 septembre. Elle est ouverte du mercredi au vendredi de 15h à 19h et le samedi de 11h à 18h.
V.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire