Où trouver du carburant ce jeudi 13 octobre autour d'Issoire ?

Par NPi jeu 13/10/2022 - 10:52 , Mise à jour le 13/10/2022 à 10:52

Après plusieurs journées de pénurie totale ou partielle de carburant dans les stations du bassin d'Issoire, point sur l'avancée de la situation. 

Après la question du prix du carburant, c'est celle de sa disponibilité qui se pose pour les automobilistes du territoire. Les grèves se poursuivent dans les raffineries françaises des groupes TotalEnergies et Esso-ExxonMobil, et avec elles la pénurie d'essence dans les stations-services. 

Lundi 10 octobre, selon les chiffres de la Préfecture du Puy-de-Dôme, 42 stations étaient en rupture complète sur le réseau des 120 stations du département avec des difficultés temporaires d’approvisionnement sur 25 stations.

Mardi 11 octobre, 48 stations étaient touchées par des ruptures totales ou partielles de carburant sur le territoire. Un réapprovisionnement progressif devait démarrer pour 40% de ces stations, en fin de journée.

Et sur Issoire ?

Dans la Cité Saint-Austremoine, les files de voitures s'allongeaient aux stations essences, provocant même parfois des blocages sur la route, notamment au niveau de la station d'Intermarché en bordure de la route de Perrier. Les automobilistes se ruaient sur les quelques pompes encore disponibles.

Le fameux phénomène de "sur-stock" était bien visible. Des usagers constituaient des réserves, jerricanes dans les coffres, pour prévenir la pénurie et s'assurer de tenir jusqu'à que la situation se débloque. Une sur-conso sur le territoire, "de parfois plus de 30% par rapport à la normale" selon la Ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher. 

Des mesures préfectorales 

Pour pallier à cette situation, ce même mardi 11 octobre, le Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé d’interdire la vente et l’achat de carburants dans des récipients transportables manuellement, jusqu'au lundi 17 octobre, minuit, sur l’ensemble du département.

Autre mesure de la Préfecture, inciter les stations-essences à mettre en place des files ou pompes dédiées à l’attention des véhicules chargés d’une mission de service public, et plus particulièrement des professionnels de santé, services de secours, forces de sécurité et personnes assimilées chargées d’une mission de service public. 

Ce jeudi matin 13 octobre 

A Issoire, ce jeudi matin, les stations-essences sont désertées, et pour cause, aucune n'a été livrée en carburant. 

Les stations TotalEnergies et TotalAccess, sont fermées, et pas plus de chance pour les stations de Carrefour ou Intermarché qui restent dans l'attente d'une livraison dans la journée. 

Dans les environs, seule la station d'Intermarché à Champeix reste ouverte avec tous les carburants, pour le moment, disponibles. La station des Martres-de-Veyre écoule la faible quantité de sans-plomb 98 restante ce matin, pendant qu'à Brassac-les-Mines et Sauxillanges, les réservoirs sont eux toujours vides. 

A Brioude, alors que TotalEnergies est à sec, les stations Carrefour Market et Esso disposaient encore de tout leur stock en milieu de matinée.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés