Opération communication pour la nouvelle résidence senior La Sardonne

Par T.Ch dim 14/03/2021 - 17:08 , Mise à jour le 14/03/2021 à 17:08

Quatre mois après l’installation des premiers résidents, les responsables de l'opérateur privé de résidences pour seniors Domitys avait convié Laurent Wauquiez et Michel Chapuis et aussi la presse pour visiter ses locaux installés rue de Latour Maubourg sur le site occupé pendant des siècles par le Pensionnat Notre Dame de France. Une visite qui a permis de découvrir des locaux magnifiques mais dont on peut s’interroger sur l'objectif réel.

Opération séduction ou besoin de notoriété, en tous cas, le président de Région a bien voulu se prêter au jeu des ambassadeurs de luxe ce samedi 13 mars en prêtant son concours à la visite des locaux de la résidence flambant neuve.

Il faut dire que la visite a de quoi épater.

Une résidence sénior

Il s'agit d'une résidence sénior (donc non médicalisée contrairement à un EPHAD) qui offre des services aux résidents et une présence 7 jours sur 7.

Lounge spacieux, tableau des personnels en apparat, grande salle de restaurant avec menu concocté par un chef qui cuisine sur place des produits issus des circuits courts. Salle de sports, sauna, salle de massage et même piscine (malheureusement fermée pour cause de Covid). Le rez-de-chaussée de la résidence La Sardonne, ouverte fin octobre, propose aussi une grande salle de TV, une salle d'activités manuelles, un salon de coiffure et un salon d'esthétique. La qualité des locaux et le choix des couleurs démontrent le standing dont veut faire étal la déclinaison ponote de l'opérateur privé de résidences senior Domitys.

"C'est du jamais vu ici, au Puy", s'exclame le président de Région. "C'est un produit qui avait toute sa place ici. Quand on pense à la friche qu'il y avait ici il y a encore peu, on mesure enfin après l'ouverture de la maison de santé et l'ouverture de cette résidence senior, le travail architectural majeur qui a été fait ici".

Laurent Wauquiez, chef de groupe lors d’une visite ou presque rien n’a été oublié

Après son traditionnel salut personnalisé qui est devenu une sorte de marque de fabrique du président de Région, Laurent Wauquiez se transforme en chef de groupe pour une visite organisée au cours de laquelle presque rien n'a été oublié pour démontrer les qualités de la résidence.

Standing 4* pour le résidence La Sardonne Photo par Th Chabanon

Le président de la Région AuRA n'est pas venu annoncer le versement de subsides aux communes ou le lancement de travaux pour son département de cœur, lors d'une tournée du week-end en Haute-Loire devenue presque habituelle. Il est vrai que les récents papiers de la presse nationale n'incitaient pas à l'exercice cette semaine.

Le président de Région a un mot sympa pour chacun et les adjectifs dithyrambiques ne sont pas assez nombreux. "C'est vraiment superbe. On a pensé à tout. Allez on continue. Je peux voir le chef ? On se connait hein. C'est pas une charlotte et un masque qui me tromperont. On va pouvoir rencontrer des résidents peut-être ?" Pas peut-être, c'est sûr.

Voici la troupe engagée dans l'escalier de service pour aller à la rencontre d'une résidence qui a bien voulu se prêter à l'envahissement des suiveurs et de la presse locale. "Alors Laurence, comment ça va ? On se connait depuis longtemps avec Laurence, glisse le président. Tu es bien ici, c'est superbe. Allez on fait une photo souvenir et puis une autre avec le maire. Tu veux bien ?"

Une visite réglée dans les moindres détails

Une visite bien préparée Photo par Th Chabanon

Effectivement Laurence a bien voulu. Elle connaît bien Laurent. Elle a été sa colistière lors des élections municipales 2014 et elle a aussi travaillé au cabinet. Elle n'est pas aussi extasiée que son mentor. Elle s'est installée durant le confinement dès l'ouverture fin octobre. "Je vais vous dire quelque chose. Moi je suis très bien ici même si je ne participe pas à toutes les animations. Je suis encore un peu jeune. Je suis venue ici pour la sécurité et pour rassurer mes enfants qui vivent à Paris. Mais c'est quand même un peu cher. Je dirais que c'est cher pour une ville comme Le Puy. C'est sans doute pour ça qu'on n'a pas encore fait le plein. Par exemple, j'ai vendu mon appartement de 116 m2 pour m'installer dans cet appartement plus petit. Celui-ci m'a coûté plus cher que ce que j'ai vendu".

Les prix ? On a bien voulu nous les donner, mais ils ne tiennent pas compte des charges de chauffage, ni du prix de la restauration, les activités sont par contre incluses. En effet, le prospectus est clair sur ce point, tout est à la carte : "Pour faciliter le quotidien, la résidence propose aussi une large palette de services à la carte (blanchisserie, ménage, aide aux transports, conciergerie, etc.)."

L'entrée de la nouvelle résidence senior de luxe Photo par Th Chabanon
L'entrée de la nouvelle résidence senior de luxe.  Photo par Th Chabanon

Il en coûte par exemple un peu plus de 900 euros par mois de loyer pour les appartements les plus petits. Il faut noter que le chauffage y est électrique et que chaque résident doit prendre en charge la partie électrique. La résidence ne s’adresse donc pas à monsieur tout le monde. Les administrateurs en conviennent et expliquent lors d’une conversation entendue au détour d’un couloir : “On se donne dix ans pour remplir".

Le communiqué de presse annonce : "A ce jour, 45 résidents ont investi les lieux... La résidence Domitys La Sardonne compte 107 logements, du studio aux trois pièces modernes et bien équipés et de nombreux espaces mis à votre disposition : toit terrasse bar, bibliothèque, espace forme & beauté, sauna, et piscine. Chaque jour, le restaurant propose aux résidents comme aux invités extérieurs des plats cuisinés sur place, à base de produits de saison à déguster seul, en famille ou entre amis”. 

La photo sur le toit et les faux-pas

Après la visite des appartements, toute la troupe se retrouve sur le toit-terrasse qui offre un panorama splendide sur la ville du Puy. C'est le moment que choisit le président de Région pour proposer une photo de groupe. Encore une, Oui. La presse est habituée et s'y prête de bonne grâce car, après, il y aura les déclarations.

la traditionnelle photo de groupe Photo par Th Chabanon
La traditionnelle photo de groupe.  Photo par Th Chabanon

Le responsable de Domitys glisse en rigolant : "M. Wauquiez, vous êtes notre meilleur ambassadeur". C'était la phrase qu'il ne fallait pas prononcer. "Non", rétorque ledit ambassadeur, "ce n'est pas le sens de mon message aujourd'hui. Mon message tient dans la réhabilitation de ce quartier et surtout dans le nombre d'emplois qui ont été créés ici". Il ferait beau voir qu'un élu se transforme en VRP, fut-il de résidence de luxe.

La directrice du site, Corinne Freby, annonce : "On va maintenant remercier les journalistes"... On peut en conclure que c'était donc le but, faire de la presse le support d'un message promotionnelle.

Au passage on notera une imperfection historique relevée dans le titre de la brochure publicitaire : "LE PUY-EN-VELAY, VOUS DÉCOUVRIREZ L'ART DE VIVRE À L'AUVERGNATE". Mais, historiquement le Velay n'est pas tout à fait l'Auvergne qui s'arrête au col de Fix.

Le maire était aussi là aussi Photo par Th Chabanon
Le maire était aussi là aussi.  Photo par Th Chabanon

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

4 commentaires

el

lun 15/03/2021 - 18:41

bien évidemment ce site est réservé aux plus fortunés. C'est très bien mais le bassin du Puy a-t-il la clientèle ? Et 10 ans pour assurer le remplissage ? Notre ambassadeur (en rouge, il semblait pourtant qu'il avait renoncé à cette couleur) va bien trouver quelques lyonnais pour remplir le site.

st

lun 15/03/2021 - 12:56

Que lolo soit là n'est pas choquant. La seule chose inquiétante est la crainte que tous les dispositifs liés aux retraites soient cédés au privé. Et les gens aux petites retraites et qui ont pourtant travaillé toute leur vie, ils ont droit à quoi ? Je vois souvent un papy faire de la distribution de journaux : c'est ça la France ????

he

lun 15/03/2021 - 11:41

c'est du publireportage qui normalement est payé par les entreprises/commerces qui veulent se faire connaitre. D'autre part cette belle résidence, utile sur le bassin du Puy, n'est pas adaptée aux finances des classes moyennes très présentes sur le secteur, et défendues par l'ambassadeur. Même Laurence en convient. L'avenir dira si l'opération est à la hauteur des espérances des promoteurs.

ru

dim 14/03/2021 - 17:29

"on peut en conclure que c'était donc le but, faire de la presse le support d'un message promotionnel" Est-il écrit en fin d'article ! Et même s'il y a qq réserves le but des responsables de la résidence est atteins, ne serait ce que la place et les photos consacrées à ce "publi-reportage" ! sponsorisé par leur simple présence par les élus d la ville et de la région