Octobre Rose : Prévenir plutôt que guérir

Par Nicolas Defay mar 27/09/2022 - 15:30 , Mise à jour le 27/09/2022 à 15:30

Le dixième mois de l’année est choisi depuis 1994 pour rappeler l’importance du dépistage du cancer du sein chez les femmes âgées de 50 à 74 ans. Si la gente féminine ciblée en Haute-Loire est plutôt bon élève, 43 % d’entre elles se détournent encore de ce geste si essentiel.

Le cancer du sein est à la fois le plus fréquent et le plus meurtrier des cancers chez la femme en France. 59 000 nouveaux cas chaque année. Une femme sur neuf sera atteinte d’un cancer du sein au cours de sa vie et 1 femme sur 27 en mourra...Voilà pour les chiffres qui font peur.

Mais le dépistage permet justement de couper les pinces de ce fichu crabe avant qu’il ne détruise trop profondément le corps de sa victime. Ainsi, grâce à la mammographie vivement conseillée tous les deux ans pour les femmes de 50 à 74 ans, 9 cancers sur 10 détectés tôt sont guéris.

« Il faut y aller justement quand tout va bien ! »

« On a souvent l’habitude d’insister sur le nombre de cancers et des décès, partage Laurianne Turpin, Chargée de mission de Santé publique au Centre régional du dépistage des cancers. Nous, on préfère mettre en avant les chiffres que la prévention génère. Il ne faut surtout pas attendre d’avoir une douleur, une gêne ou un doute avant d’aller vérifier. C’est le principe de la prévention. Il faut y aller justement quand tout va bien ! »

Une consultation gynécologique chez votre professionnel de santé est recommandée tous les ans dès 25 ans. Un examen clinique des seins est proposé. L’Assurance Maladie prend en charge tous les frais à 100 %.

« Se faire dépister régulièrement est un acte vital »

Ce jeudi 22 septembre, des membres du CRCDC (Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers), de l’Assurance Maladie et de la Ligue contre le Cancer se sont réunis pour médiatiser ensemble l’opération Octobre Rose.

« Ce mois a pour mission d’augmenter la part de détection précoce de ce cancer lors d’une campagne de communication nationale tous les mois d’octobre, explique Frédéric Brance, Directeur de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Haute-Loire. Ce chiffre de 9 cancers guéris sur 10 quand il est diagnostiqué tôt vaut tous les arguments. Se faire dépister régulièrement est un acte vital ».

Besoin d’infos ?

Site de l’Assurance Maladie, c’est
Site du CRCDC, c’est ICI
Vous avez une question sur votre dossier ? Vous avez perdu votre invitation ? Contacter le Centre de Dépistage du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme au 04 73 43 06 60

57 % des 39 000 femmes contactées ont fait une mammographie

En Haute-Loire, entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021, 39 000 femmes en Haute-Loire ont ainsi été contactées.

« L’Assurance Maladie nous fournit la liste des femmes dans la tranche d’âge cible et nous leur envoyons un courrier à chacune dans le mois de leur anniversaire, indique Laurianne Turpin. Dans cette lettre, nous ajoutons la liste de radiologues agréés, formés et dotés d’appareils parfaitement aux normes. » Pour s’assurer que toutes aient pris connaissance du courrier, elles sont ensuite jointes une par une par téléphone.

57 % des 39 000 femmes contactées ont fait une mammographie en 2020/2021. « Ce qui est plutôt bien par rapport à la moyenne de la Région Aura avec 52,7 % et à la moyenne nationale établie à 47%, analyse Laurianne Turpin. Mais notre objectif est d’atteindre 70 % ».

En dépistage organisé, il en existe encore pour deux autres à l’instar du cancer du sein. Celui du col de l’utérus pour lequel un dépistage est organisé entre 25 et 65 ans. Et le cancer colorectal qui concerne les hommes et les femmes de 50 à 74 ans tous les deux ans. Le test est sans douleur et à faire chez soi.

Pour tout savoir sur les cancers féminins

Jeudi 29 septembre, à 18 heures, une conférence est organisée à la Maison Pour Tous de Brives-Charensac sur le sujet des cancers féminins et les avancées scientifiques inhérentes.
Entrée gratuite.
Intervenante : Anne-Marie Bousserolles, Gynécologue. Marie-Claire Ombret, Cadre De Santé, Responsable de l’unité d’éducation thérapeutique du Centre Hospitalier Émile-Roux.

« L’est de Brioude et le sud de la Haute-Loire participent moins au dépistage »

D’après les données d’Anne Marie Mercier, Présidente de la Ligue contre le cancer, des disparités existent dans le département de la Haute-Loire. « L’est de Brioude et le sud de la Haute-Loire participent moins au dépistage, souligne-t-elle. La difficulté d’accéder à un cabinet de radiologie explique en partie cette différence ».
Laurianne Turpin complète : « Les femmes qui sont dans une situation de précarité vont être moins enclines à suivre les recommandations. Il nous faut donc réfléchir à des moyens de communication adaptés pour ce public là ».

Sophie Dubois, médecin oncologue et coordinatrice au CRCDC, ajoute également : « La peur du diagnostic est aussi un frein à la prévention. Car il peut être compliqué pour certaines d’aller faire cette démarche alors que tout semble aller bien dans leur corps ».

Des pâtissiers de la Haute-Loire mettent la main à la pâte

Pour saupoudrer quelques grammes de plaisir dans cette opération Octobre Rose, 13 pâtissiers ont préparé spécialement des macarons éphémères. « C’est un macaron de couleur bien évidemment rose avec une ganache montée au chocolat blanc, partage l’un des chefs. Le chocolat blanc est légèrement biscuité agrémenté d’une compotée de figue ».
Ces bijoux tant visuels que gustatifs seront vendus 3 euros 50 pendant le mois d’octobre. Une partie des bénéfices de cette action sera reversée à la Ligue Contre le Cancer pour participer à la recherche sur le cancer du sein.

Pour voir la vie en rose durant ce mois d'Octobre Rose.
Pour voir la vie en rose durant ce mois d'Octobre Rose. Photo par Nicolas Defay

La liste des pâtisseries partenaires :

  • Patati et pâte à sucre à Brioude
  • Guyot à Vorey
  • Pinel à Craponne / Arzon
  • La Jonquille au Monastier
  • Au Paradis sucré à Monistrol /Loire
  • Chambouvet à Tence
  • Les gourmands disent à Dunieres
  • Des gâteaux chez vous à Loudes
  • Au Cyrano au Puy
  • Rix au Puy
  • Yann Sabot au Puy
  • Liotier à Yssingeaux
  • La Cabosse au Puy

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire