Nouvelle mise en lumière du Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe

Par G.Pa lun 05/04/2021 - 17:00 , Mise à jour le 05/04/2021 à 17:00

La chapelle d'Aiguilhe, l'un des monuments phares du département, a vu son système de mise en lumière être complétement renouvelé. En cause, de nombreux dysfonctionnements ayant eu lieu par le passé et une volonté d'être moins énergivore.

On a du mal à compter les années ... c'est le 1060ème anniversaire de la Chapelle. Pourtant, il ne s'agit pas seulement de le fêter mais plutôt de réparer les dysfonctionnements répétés suite à des défauts de câble et des projecteurs hors service. Une première intervention en urgence avait d'ailleurs été nécessaire lors de la saison estivale 2020.

Remplacement de l'ensemble des projecteurs vieillissants

La nouvelle équipe municipale d'Aiguilhe a souhaité, dès le mois de juillet, remettre en état les installations. Le choix a ensuite été fait de remplacer l'ensemble des projecteurs vieillissants par du matériel à LED de nouvelle génération au pied du rocher, dans les escaliers et sur le chemin de ronde au sommet.

Les travaux se sont déroulés en deux phases :  une à l'automne et l'autre en ce début d'année. Le coût de l'opération est estimé à 67 346 euros. Il est pris en charge à 55% par la commune et à 45% par le Syndicat Départemental d'Énergies de la Haute-Loire (SDE 43). Soit 37 000 euros déboursés par la commune et un peu plus de 30 000 euros pris en charge par le SDE 43 .

Outre le SDE 43, la commune a fait appel à l'entreprise électrique EGEV, en charge de la maintenance des installations d'éclairage public de la commune. Désormais, c'est un éclairage plus concentré sur la partie primitive de la chapelle. Cela donne une lecture intéressante de l'édifice, plus particulièrement observable depuis l'esplanade du côté de l'école.

Une consommation moindre en énergie

On sait que les LED sont moins énergivores et donc plus respectueuses de l'environnement. La consommation devrait donc baisser de 66%, passant ainsi d'une installation consommant 30 KwH à 10 KwH.

Enfin un module de contrôle des éclairages permet aussi une gestion connectée à distance des armoires de commande. Une technologie inédite en Haute-Loire, où l'extinction des feux sera programmable à minuit.

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

he

lun 05/04/2021 - 17:56

dommage que peu de personnes puissent découvrir ces lumières en raison du confinement. On verra ça en mai ????