Nos produits à Paris (2/3) : La lentille du Puy se fait désirer

lun 27/02/2017 - 19:45 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

>> Lire aussi : Episode 1, la verveine de mamie prend un coup de jeune 

Sur leur stand du salon de l'agriculture, les représentants de la lentille du Puy ont fait sobre. Empilées, les boites de graines vertes s'érigent en mur. Pas de dégustation ni d'animation : la réputation du produit se suffit à elle-même.
Un produit connu à Paris
"Les gens connaissent très bien notre appellation", se félicite Grégory Sauvant, animateur de l'organisme de défense et de gestion de la lentille verte du Puy. "Des passants nous disent qu'ils ne cuisineraient aucune autre lentille, car celle-ci n'est pas farineuse et se tient à la cuisson."
Expliquer les mauvaises récoltes
Dans ce marché géant qu'est le salon de l'agriculture, de nombreux producteurs luttent pour faire connaitre leur spécialité. La lentille du Puy connait plutôt le problème inverse. "Avec les mauvaises récoltes des années passées, les consommateurs ont peur de ne plus trouver notre lentille. Notre rôle est d'expliquer cette baisse de volume due à la météo. Nous voulons rassurer : la lentille verte du Puy existe toujours! Certains ont cru qu'il y avait pénurie totale, ou même qu'on avait perdu l'appellation..."
Un "bifteck végétal"
Pour éviter de perdre définitivement des parts de marché suites aux mauvaises récoltes, les défenseurs de la lentille verte du Puy comptent plus que jamais sur l'argument qualitatif. "Par rapport à une autre lentille, celle du Puy est plus riche en minéraux et oligo-éléments." Présentée comme un véritable "bifteck végétal", la star des légumineuses compte entre autres sur les végétariens. "La tendance est à la protéine végétale. Les gens se détournent de la viande, c'est ça qui porte notre entreprise aujourd'hui!", confiait un responsable de l'entreprise Sabarot fin janvier.
Clément L'hôte 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire