NM2 : L’ASM basket a troqué les individualités contre un collectif

ven 08/09/2017 - 12:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:47

Durant l’été, on a effectué un recrutement que l’on veut judicieux, du côté du staff dirigeant de l’ASM, avec notamment l’arrivée toute récente de l’intérieur Lionel Gaudoux (199 cm, 22 ans) qui évouait l’an dernier à Boulazac, où il a joué en pro B et NM3.
D’autres sont arrivés durant l’été, après l’annonce du sauvetage in extremis en NM2, suspendus à cette décision, mais désireux de rejoindre la cité vellave.

----Un recrutement sur mesure
- L’Américano-néerlendais Kizmahr Grell débarquant du Vénézuela (31 ans, 186 cm).
- Le retour de Steve Soliman (29 ans, 196 cm) qui avait évolué au Puy en NM1 et arrivant de Tremblay-en-France (NM2).
- Hugo Boyer (25 ans, 188 cm), arrivant de La Charité-sur-Loire (NM2).
- Viktoras Chodosovkij (28 ans, 200 cm) qui évoluait en 2ème division lituanienne.
- Lionel Gaudoux (22 ans, 199 cm), qui jouait à Boulazac (pro B et NM3).-----Chaque joueur parrain d’une équipe jeunes
« La situation était délicate, car notre objectif c’était de recruter dans l’idée de jouer en NM2, sans être sûr d’être repêchés, explique le président Pierre-Marie Cazaux, une fois qu’on a eu le feu-vert de la FFBB (Fédération française de Basketball, ndlr) nous n'avions plus beaucoup de temps pour conclure
Visiblement échaudés par l’attitude de certains joueurs, la saison dernière, les dirigeants asémistes espèrent avoir réussi à trouver des « gens qui ont un esprit sain dans un corps sain », confie le président.
Pour le manager David Georges, « la vision c’était un projet club et trouver des joueurs à même de s’y intégrer, chacun d’entre eux est d’ailleurs parrain d’une équipe jeunes, précise-t-il, ces joueurs ne sont pas venus faire un coup ou soigner une ligne de statistiques.»
Pour créer cette dynamique groupe, le staff a mis en place un collectif de 12 ou 14 joueurs susceptibles d’évoluer en équipe 1 et qui s’entraînent ensemble, même si l’ossature des titulaires est connue : Diambra, Provost, Grell, Gauthier, Boyer, Soliman, Gaudoux, Chodosovkij et Vincent.

L’objectif de la saison reste le maintien
Le dernier match amical de préparation face à Pont-de-Chéruy - « un des prétendants à la montée en NM1 », précise le staff de l’ASM - « n’a été perdu que dans les dernières minutes 76-73 et ne nous a pas révélé de grosse différence entre les deux formations.»
À noter que le club a recruté une coach supplémentaire, en la personne d’Alexie Ros, qui assitera notamment Nicolas Grégoire, mais officiera également chez les jeunes.
Pour l’ASM basket, le premier match de la saison, ce samedi 9 septembre 2017 au Palais des sports de l’Agglo du Puy, sera la réception de Besançon. Les dirigeants espérent un public au rendez-vous et aussi une victoire, pour partir sur une bonne dynamique. L’objectif de la saison reste le maintien.

J.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire