Tous

Le Pertuis

N88 : Le Pertuis veut rester n°1 de la pause routière

ven 24/03/2017 - 18:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Jeudi 23 mars, le conseil d'agglomération du Puy approuvait le choix de la Région de reprendre le projet de contournement Saint Hostien-Le Pertuis, sur la N88. Le moment choisi par Sébastien Masson, maire du Pertuis, pour prendre la parole. "Nous voulons créer un village service et espérons avoir votre soutien", demande-t-il à l'assemblée. Le Président Michel Joubert plaisante : "Vous n’allez pas les arrêter les touristes j'espère?". En réponse, Sébastien Masson dévoile son projet : "Si, on les arrêtera et on leur vendra du pain et du saucisson. Ensuite on les enverra visiter le reste de l'agglomération."
Une vingtaine d'emplois au Pertuis
Certes, Le Pertuis fait déjà figure de village étape pour les habitués du trajet Le Puy-Saint-Etienne. Mais les commerçants du village, qui vivent de cet imposant flux routier, s'inquiètent du tracé à venir. Celui-ci éloignerait la nationale du village. "La N88 représente une vingtaine d'emplois au Pertuis. J'en veux au moins autant quand le contournement sera fait", martèle Sébastien Masson.
Des toilettes déjà construites
Comment ce maire, qui se dit "passionné de son village", compte procéder? "Nous avons bientôt terminé la construction de toilettes publiques autonettoyantes. Le wifi et un défibrillateur seront disponibles à cet endroit."
Une deuxième vague d'aménagement devrait commencer le mois prochain. "Nous avons un budget de 600000 €, sur deux ans, pour aménager la place, installer une borne de recharge pour voitures électriques et une borne camping-cars."
L'occasion de vendre les produits de la Haute-Loire
Et le premier édile ne compte pas s'arrêter là. Pour que le Pertuis reste "le meilleur endroit pour une pause café entre Le Puy et Saint-Etienne", il souhaite développer de nouvelles idées. Et s'inspire de stations d'autoroute déjà visitées lors de ses voyages. "L'aire de l'Aveyron, par exemple, sur l'A75. On y trouve des quantités de produits locaux. Les gens en raffolent! On pourrait imaginer une vente de produits de Haute-Loire au Pertuis, en accord avec des producteurs. Quand des touristes passent, pourquoi ne pas leur proposer du saucisson, des lentilles ou du Fin gras?"
Une extension de l'office de Tourisme?
Car si Sébastien Masson demande l'aide de l'agglomération, c'est qu'il considère que son projet profitera à tous. "Nous pourrions aussi envisager d'installer l'équivalent d'un panneau numérique, qui proposerait des idées visites dans le reste de l'agglomération. Après une pause au Pertuis, des vacanciers pourraient être tentés par une découverte du Puy ou de la Chaise-Dieu." 

Il faudra encore un peu de patience au maire du Pertuis pour expérimenter ses projets. D'après la Région, les travaux de mise à 2x2 voies de la N88 au Pertuis devraient commencer en 2019 ou en 2020.
Clément L'hôte 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire