Musée Crozatier : le ''gigot bitume'' ou la saveur du travail accompli

ven 26/06/2015 - 16:36 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

Quoi de mieux qu'un bon vieux « gigot bitume » pour fêter, en beauté, la conclusion de trois ans de travaux ? Le procédé est simple : on enveloppe la viande dans des couches de papier kraft et aluminium pour ensuite la plonger dans un fondoir de bitume en fusion. Cuite à point et garantie sans arrière-goût ! Héritée des étancheurs, cette vieille tradition sert à célébrer la fin d'un chantier dans le monde des travaux publics.

Un symbole de l'action locale
Ce vendredi 26 juin 2015, c'est de l'achèvement de la rénovation du musée Crozatier du Puy-en-Velay dont il était question. A cette occasion, étaient réunis pour un repas en plein air ouvriers, employés du musée ainsi que Michel Joubert, président de la communauté d'agglomération et Laurent Wauquiez, député-maire du Puy. Ce dernier voit dans cette réalisation une démonstration du savoir-faire des artisans locaux et de leur capacité à mener des projets d'envergure. "On a des entreprises locales qui regorgent de talent et qui sont de vraies pépites. Je considère qu'elles ont autant leurs chances que les grands groupes qui concentrent déjà tous les plus grands projets de construction dans leurs mains."
Le travail de démolition, reconstruction et réhabilitation de l'ancien bâtiment conservé a, durant ces trois années, été mené par un groupement d'entreprises locales, orchestré par l'entreprise M2I-Fayard. La première étape est terminée : il reste maintenant à lancer le chantier de la muséographie, qui devrait comprendre un parcours particulièrement moderne usant de technologies interactives pour faciliter l'accès aux scolaires et aux personnes en situation de handicap.

E.R.

  • Qui paye pour cette rénovation ?

Concernant le budget, principalement à la charge de la Ville du Puy, il est de près de 14 millions d'euros pour l'ensemble du projet, dont neuf millions pour les seuls travaux de restructuration et d'extension.

Subventions attribuées pour la rénovation :
ETAT (DRAC dont 3 200 000 € de CPER 2007-2013 CULTURE) 4 672 000 €
Région (Ligne Sectorielle et FRADDT) 2 820 518 €
CPER TOURISME 2007 - 2013 200 000 €
FNADT 2011 100 000 €
FNADT 2014 (outils de médiation) 100 000 €
Total subventions attribuées 7 892 518 €

Par ailleurs, la Communauté d'agglomération du Puy et le Département de la Haute-Loire participent depuis 2010 aux dépenses de fonctionnement du musée Crozatier.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire